AccueilPeoplePersonnalités« Tu as pris mon mari, rends-moi mon mari… », Simone Gbagbo

« Tu as pris mon mari, rends-moi mon mari… », Simone Gbagbo

L’ancienne première dame ivoirienne Simone Gbagbo veut une réconciliation entre le peuple ivoirien. Mais pour évoquer le sujet, elle semble faire allusion à son divorce avec son ex-mari, Laurent Gbagbo.

Qui dit réconciliation dit avant tout pardon. Et c’est ce à quoi s’adonne Simone Gbagbo appelle les ivoiriens depuis sa libération de prison. Pour aboutir à la réconciliation, SImone Gbagbo ne cache plus ses sentiments. Mieux, elle a donné l’exemple des couples ensembles ou divorcés pour appeler à la réconciliation.

« Au niveau des couples, il faut que nous parlions vérité et justice. Et que celui qui a raison, on lui dit tu as raison mais il faut pardonner. Et que celui qui a tort, on lui dise tu as tort, il faut demander pardon », a affimé Simone Gbagbo. Pour elle, il ne suffit pas »qu’il y ait réparation ».

« Tu vas me dire, il faut pardonner, je dis d’accord, mais tu es assis dans ma maison. Comment moi je peux te pardonner pendant que tu es assis dans ma maison et moi je suis obligé d’aller louer une maison ailleurs avec ma famille. Tu as récupéré mes terres, tu as récupéré mes plantations et puis tu me dis qu’on pardonne. Je pardonne d’accord, mais rends-moi ma plantation. Mais, tu as pris ma femme, rends-moi ma femme. Je pardonne mais tu as pris mon mari, rends-moi mon mari », a lâché Simone Gbagbo. Des proposés qui ont été diversement appréciés et très vite attribués à son divorce avec Laurent Gbagbo.

spot_img

Toute l'actu People

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

P