Situation confuse au Burkina : le président Damiba sort du silence

News - InfosPolitiqueSituation confuse au Burkina : le président Damiba sort du silence

« Des pourparlers sont en cours pour ramener le calme et la sérénité », a rassuré ce vendredi, après midi, le président Paul-Henri Damiba, par rapport à la situation confuse qui est en cours dans le pays.

Très attendu par l’opinion nationale et internationale, le président Damiba a fini par rompre le silence pour donner plus ou moins de détails, sur la situation confuse qui tient en haleine tous les hommes intègres depuis ce vendredi matin.

Qatar 2022
Match à venir
Fifa Coupe du Monde
5 Déc 2022
- 16h00
Japon
- -
Croatie
Fifa Coupe du Monde
5 Déc 2022
- 20h00
Brésil
- -
Corée du Sud
Fifa Coupe du Monde
6 Déc 2022
- 16h00
Maroc
- -
Espagne
Fifa Coupe du Monde
6 Déc 2022
- 20h00
Portugal
- -
Suisse
Derniers Résultats
Fifa Coupe du Monde
4 Déc 2022
- 20h00
Angleterre
3 0
Senegal
Fifa Coupe du Monde
4 Déc 2022
- 16h00
France
3 1
Pologne
Fifa Coupe du Monde
3 Déc 2022
- 20h00
Argentine
2 1
Australie
Fifa Coupe du Monde
3 Déc 2022
- 16h00
Pays-Bas
3 1
USA

« Le président du Faso, Chef suprême des Forces armées nationales, le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, au regard de la situation confuse créée suite à un mouvement d’humeur de certains éléments des Forces armées nationales ce vendredi 30 septembre 2022 à Ouagadougou, invite les populations à observer la plus grande prudence et de rester calme face à certaines informations qui circulent notamment sur les réseaux sociaux », peut-on lire dans le communiqué publié cet après midi par le gouvernement burkinabé.

D’après le communiqué, « des pourparlers sont en cours pour ramener le calme et la sérénité« . « L’ennemi qui attaque notre pays ne souhaite que la division entre Burkinabè pour accomplir son action de déstabilisation », ajoute le communiqué.

Le président Damiba a par ailleurs, appelé les burkinabé à rester « unis pour le triomphe de la paix et de la sécurité ».

Pour rappel, des coups de feu ont été entendus ce vendredi matin à Ouagadougou, dans plusieurs endroits stratégiques du pays. Le signal de la télévision nationale avait été coupé avant d’être rétabli plus tard. Une manifestation de colère au cours de laquelle, la démission du président Damiba a été exigée pour son incompétence dans la gestion de la crise sécuritaire, a aussi été constatée.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P