AccueilPeoplePersonnalitésRoyaume-Uni : ce jour où Boris Johnson a été limogé pour avoir menti sur une liaison

Royaume-Uni : ce jour où Boris Johnson a été limogé pour avoir menti sur une liaison

En 1988, L’actuel premier ministre britannique ,journaliste de l’époque, travaillait pour le journal Times où il a publié un article en première page. Cependant, il a té limogé quand il a été constaté qu’en écrivant l’histoire en question, il avait inventé des citations, fabriquant les paroles de son parrain, l’universitaire Colin Lucas. Mais en 2004, il a de nouveau été licencié pour avoir menti au sujet d’une liaison.

Boris Johnson a inventé qu’Edouard II aurait sauté dans un Rose Palace nouvellement découvert avec son amant Piers Gaveston. Plus tard, il a été découvert que le palais avait été construit longtemps après le meurtre de Gaveston.

M. Johnson, qui avait 23 ans à l’époque, a décidé de ne pas admettre qu’il avait menti et a plutôt écrit une deuxième histoire affirmant que « le mystère s’était approfondi« . Il a depuis qualifié la débâcle de « mon plus gros c*ck-up« . En 2013, il a déclaré: « J’ai légèrement reproduit quelque chose que quelqu’un a dit, et oui, c’est très embarrassant et j’en suis vraiment désolé.« 

Boris Johnson limogé pour avoir menti sur une liaison

Outre ce mensonge, le Premier ministre Boris Johnson a été limogé après avoir menti sur une liaison en 2004. Les assistants du chef de l’opposition de l’époque, Michael Howard, ont décidé que M. Johnson avait menti au sujet de sa participation à une aventure de quatre ans.

Le Premier ministre actuel avait nié avoir été avec la journaliste Petronella Wyatt, déclarant : « Je n’ai pas eu de liaison avec Petronella. C’est de la baliverne complète ». Cependant, Petronella a fini par avorter alors que sa mère a même déclaré qu’une liaison avait eu lieu.

Les fois où le Premier ministre Boris Johnson a été limogé ont été révélées par The Mirror la semaine dernière quand il a admis qu’il était présent à une garden-party de verrouillage en mai 2020.

En effet, au cours d’une session parlementaire houleuse, le Premier ministre a admis qu’il avait été présent à un apéritif le 20 mai 2020, alors que le cordon sanitaire contre le coronavirus était toujours en place. M. Johnson a déclaré qu’il savait que le public était en colère contre lui étant donné les « sacrifices extraordinaires » qu’ils avaient consentis.

« Je connais la rage qu’ils ressentent contre moi, et avec le gouvernement que je dirige, quand ils pensent qu’à Downing Street même, les règles n’étaient pas correctement suivies par les personnes qui édictent les règles.« , a-t-il affirmé.

spot_img

Toute l'actu People

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

Emmanuelle Keita: l’influenceuse dévoile pour la 1ère fois le visage de sa fille (image)

L'influenceuse Ivoirienne Emmanuelle Keita a finalement dévoilé le visage de sa...

Josey: cette promesse d’Apoutchou national pour son anniversaire

L'activiste ivoirien Apoutchou a fait une promesse aux jeunes entrepreneurs ivoiriens...

Foot: Emmanuel Adébayor intègre le Comité technique et de développement de la CAF

L'ancien footballeur togolais, Emmanuel Adébayor fait désormais partie du Comité technique...
P