Moov Africa Independance Benin

Royaume-Uni: Boris Johnson fragilisé par la démission fracassante de deux de ses ministres

MondeMonde – PolitiqueRoyaume-Uni: Boris Johnson fragilisé par la démission fracassante de deux de ses ministres
Pigier Expertise Comptable

Les ministres britanniques des finances et de la santé ont démissionné mardi soir, coup de théâtre témoignant de leur lassitude face aux scandales à répétition secouant le gouvernement du premier ministre.

Ils ont claqué la porte à quelques minutes d’intervalle, lassés des scandales à répétition. Au Royaume-Uni, deux des principaux ministres du gouvernement de Boris Johnson ont démissionné à quelques minutes d’intervalle, mardi 5 juillet. Un coup dur pour le Premier ministre britannique, de plus en plus fragilisé.

Le ministre de la Santé, Sajid Javid, a présenté sa démission en expliquant que le chef du gouvernement avait « perdu sa confiance », dans une lettre diffusée sur Twitter. Il a été suivi quelques minutes plus tard par le ministre des Finances, Rishi Sunak.

Ces deux démissions sont intervenues peu après les excuses publiques de Boris Johnson au sujet de la nomination en février de Chris Pincher dans son gouvernement. Ce dernier a démissionné la semaine dernière, après avoir été accusé d’attouchements sur deux hommes.

Downing Street avait dans un premier temps nié avoir été informé d’accusations plus anciennes, une version discréditée par un ancien haut-fonctionnaire des Affaires étrangères. Mardi, Downing Street a reconnu que le Premier ministre avait bien été informé en 2019 d’accusations visant Chris Pincher, mais qu’il les avait « oubliées » en le nommant. 

Scandales et climat social tendu

L’affaire Pincher aura été la goutte de trop pour Sajid Javid et Rishi Sunak, alors que les affaires secouant le gouvernement et l’entourage du Premier ministre se succèdent depuis des mois. Boris Johnson était déjà considérablement affaibli par le scandale des fêtes organisées à Downing Street, malgré les restrictions face à la pandémie de Covid-19. 

Se sont ajoutées plusieurs affaires à caractère sexuel au Parlement. Ces scandales interviennent dans un climat social tendu, avec une inflation au plus haut depuis 40 ans au Royaume-Uni, à l’origine notamment d’une grève massive des cheminots. « Le public attend légitimement que le gouvernement soit conduit de manière compétente et sérieuse » et « c’est pourquoi je démissionne », a écrit Rishi Sunak dans sa lettre à Boris Johnson. De son côté, Sajid Javid a jugé que les Britanniques étaient en droit d’attendre « de l’intégrité de la part de leur gouvernement ».

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P