Campagne Moov

Rituels des jumeaux par un Abbé: David Koffi Aza s’indigne et met en garde l’Eglise catholique

BeninBénin – SociétéRituels des jumeaux par un Abbé: David Koffi Aza s'indigne et met en garde l'Eglise catholique
Campagne ESM Benin

Depuis quelques heures, l’actualité béninoise est animée par deux vidéos devenues virales sur la toile. Ces deux vidéos, abondamment relayées, mettent en scène l’Abbé Justin Boccovo et le prêtre du Fâ, président du Conseil national des cultes endogènes du Bénin (Conaceb), David Koffi Aza au sujet des rituels des jumeaux. Ce denier s’indigne, dénonce une incursion de l’Eglise catholique au sein des rites traditionnels et menace.

Dans la première vidéo ayant suscité celle de David Koffi Aza, Justin Boccovo de la paroisse de Gbèdagba, fait savoir que depuis quelques années, sous l’inspiration du Seigneur, il dirige une célébration dont le but est de délivrer les fidèles confrontés à des difficultés engendrées par la présence des jumeaux dans leurs familles, malgré les cérémonies traditionnelles. Cette célébration, selon le prêtre catholique, est dénommée : « cérémonie de sortie des jumeaux ».

Selon les explications de l’homme de Dieu, la célébration consiste à « interner les jumeaux sur la paroisse, à célébrer la messe et à faire une prière de consécration devant le tabernacle et devant la Vierge Marie pour demander que le Seigneur les libère, les délivre », a-t-il déclaré. « C’est une célébration au cours de laquelle nous faisons le rite de marché qui est un rite d’abondance et de prospérité. Nous faisons également l’installation sur le siège du Christ pour demander la stabilité aux personnes en difficultés », a-t-il ajouté.

En colère, David Koffi Aza met en garde l’Eglise catholique

Suite à la vidéo de l’Abbé Justin Boccovo, David Koffi Aza est monté au créneau pour répliquer. Il a dénoncé l’imposture de l’Eglise catholique et invite les autorités compétentes à réagir. « L’heure est grave ! Quand je dis l’heure est grave, l’heure est effectivement grave. Nous ne saurions tolérer encore cette imposture », a-t-il lancé.

Selon David Koffi Aza, il y a déjà plusieurs cérémonies traditionnelles copiées par l’Eglise catholique, mais celle de la sortie des jumeaux risque de faire déborder le vase. « L’Église catholique peut-elle faire les rituels de jumeaux ? L’Église catholique peut-elle faire des rituels d’initiation au niveau de nos panthéons ? Démontrez-moi dans votre bible, au niveau de la liturgie romaine, où se trouve les rituels aux jumeaux », a-t-il lancé.

Dans son intervention, l’Abbé Boccovo a insinué que la présence des jumeaux peut créer des difficultés à certaines personnes, qu’ils aient fait ou non les cérémonies traditionnelles. Cette partie des propos de l’homme de Dieu est prise comme un affront des cultes endogènes par le prêtre du Fâ. « On estime, on affirme même sur les réseaux sociaux que le rituel des « Hoxo » qui est fait dans la tradition crée des empêchements aux gens, des soucis aux gens, apporte la mort aux gens. En un mot, on vilipende », a déploré David Koffi Aza.

Les autorités invitées à rappeler à l’ordre l’Eglise catholique romaine

Le prêtre du Fâ est décidé à mettre fin à ce qu’il a appelé « incursion de l’Eglise catholique ». « On ne se laissera pas faire. Si vous rentrez dans cette guerre des choses de l’ombre, vous n’aurez pas gain de cause. Vous l’avez déjà fait pour les rituels funèbres et on s’est tue. Mais il faut que ça s’arrête »,a-t-il dit.

« Je prends à témoin le gouvernement et surtout le ministre de l’intérieur, chargé des cultes, pour rappeler à l’ordre l’Eglise catholique romaine. Je prends également à témoin, le clergé catholique pour rappeler à l’ordre les leurs », a déclaré David Koffi Aza qui ne décolère pas.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P