Moov Africa Start up challenge

Rencontre tripartite RDC-Rwanda-Angola à Luanda: quel sera le sort réservé au M23?

AfriqueAfrique – DiplomatieRencontre tripartite RDC-Rwanda-Angola à Luanda: quel sera le sort réservé au M23?

La rencontre tripartite entre les présidents Congolais Félix Tshisekedi et son homologue Rwandais Paul Kagame ainsi que le chef d’Etat Angolais Joao Lourenço aura lieu ce mercredi 06 juillet à Luanda, la capitale de l’Angola. Objectif? Désamorcer la crise qui perdure entre les deux pays voisins.

Après plusieurs mois de tensions diplomatiques et des appels au dialogue, les présidents Congolais Félix Tshisekedi et Rwandais Paul Kagame vont se rencontrer à Luanda, en Angola. La rencontre qui aura lieu ce mercredi, sera présidée par le président Angolais Joao Lourenço.

Mandaté par l’Union Africaine, le dirigeant Angolais est chargé de régler le différend qui intoxique l’atmosphère diplomatique entre ses deux pays voisins. Des informations officielles consultées par BENIN WEB TV, le président Félix Tshisekedi est arrivé mardi 05 juillet, en fin d’après-midi, à Luanda, et s’est entretenu avec le président angolais Joao Lourenço avant le mini sommet sur la situation sécuritaire à l’Est de la RDC, prévu pour ce mercredi.

Dans le cadre de ce sommet, le président de l’Union Africaine Macky Sall avait préalablement pris soin de s’entretenir au téléphone avec les deux chefs d’États, en l’occurrence Tshisekedi et Kagame.

Quel sera le sort réservé au M23?

Lors de son dernier discours, le 30 Juin, Félix Tshisekedi avait rappelé que le fait de vouloir la paix avec ses voisins n’est pas une faiblesse en soi. Par contre, il avait exprimé, du même coup, sa détermination à défendre l’intégrité du territoire national, allusion faite à l’agression de la RDC par le Rwanda, via le mouvement « terroriste » M23.

Ce mouvement « terroriste », faut-il le rappeler, a pris le contrôle de la cité de Bunagana, près de la frontière avec l’Ouganda, après des combats intenses avec les forces armées congolaises. Le sort des rebelles du M23 fera sans doute l’objet de débat à cette rencontre tripartite, porteuse de tous les espoirs.

Le président Rwandais qui dément tout soutien de son pays aux rebelles du M23 a dénoncé lundi, la complicité entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les Forces démocratiques de libération du Rwanda, un groupe armé formé en RDC, en 2000. Sur le déploiement d’une force régionale dans l’Est de la RDC, Kagame estime qu’ il faut chercher la solution au delà de la force militaire, pointant du doigt un problème de gouvernance.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P