Manifestation de l’opposition au Sénégal: le bilan passe à 03 morts et plusieurs blessés

AfriqueAfrique – PolitiqueManifestation de l'opposition au Sénégal: le bilan passe à 03 morts et plusieurs blessés

Au moins trois (03) personnes ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées lors de la manifestation de la principale coalition de l’opposition Yewwi Askan Wi, qui a eu lieu le vendredi 17 juin 2022 au Sénégal, notamment à Dakar et à Ziguinchor.

Nonobstant le déploiement d’un dispositif militaire tôt le vendredi matin, pour empêcher le chef de file de l’opposition Ousmane Sonko de participer aux manifestations, des militants de la coalition Yewwi Askan Wi ont suivi le mot d’ordre et sont descendus dans les rues pour contester l’invalidation par le Conseil constitutionnel de la liste nationale de la coalition pour les législatives du 31 juillet 2022.

La manifestation étant interdite par la préfecture, les forces de l’ordre n’ont pas hésité à faire usage des moyens à leur disposition pour disperser les foules. Barricades, gaz lacrymogènes, la tension était plus qu’électrique. L’altercation entre forces de l’ordre et manifestants a fait au moins trois (03) morts et plusieurs blessés, selon nos sources qui précisent qu’une personne a été tuée par balle et une gaz lacrymogène était à l’origine du décès d’une autre.

Pour rappel, le Conseil Constitutionnel du Sénégal reproche à la liste de la coalition de l’opposition Yewwi Askan Wi, menée par Ousmane Sonko, l’inéligibilité d’une de ses candidates, figurant par inadvertance à la fois parmi les titulaires et les suppléants. Mais pour les leaders de l’opposition, il s’agit d’une décision manifeste pour les exclure des prochaines législatives prévues pour ce 31 juillet.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P