AccueilNews - InfosDiplomatieMali: début des négociations entre la délégation de la CEDEAO et Assimi Goïta

Mali: début des négociations entre la délégation de la CEDEAO et Assimi Goïta

La délégation de la CEDEAO annoncée au Mali, est déjà à Bamako ce jeudi, pour négocier la libération des 46 soldats ivoiriens encore détenus à Bamako, avec les autorités maliennes.

Le président de la transition du Mali, Assimi Goïta, a accueilli, ce jeudi 29 septembre 2022, à l’aéroport international Modibo KEÏTA de Bamako-Senou, une délégation de haut niveau de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Qatar 2022
Match à venir
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 16h00
Corée du Sud
- -
Portugal
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 16h00
Ghana
- -
Uruguay
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 20h00
Cameroun
- -
Brésil
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 20h00
Serbie
- -
Suisse
Derniers Résultats
Fifa Coupe du Monde
1 Déc 2022
- 20h00
Costa Rica
2 4
Allemagne
Fifa Coupe du Monde
1 Déc 2022
- 20h00
Japon
2 1
Espagne
Fifa Coupe du Monde
1 Déc 2022
- 16h00
Croatie
0 0
Belgique
Fifa Coupe du Monde
1 Déc 2022
- 16h00
Canada
1 2
Maroc

Le président gambien, Adama Barrow et le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, ont été accueillis, à leur descente d’avion, par le chef d’Etat malien. Le ministre des Affaires étrangères togolais, Robert Dussey, ainsi que le médiateur de la CEDEAO pour le Mali, Goodluck Jonathan, font également partie de la délégation venue négocier la libération des 46 « mercenaires » ivoiriens.

Le Mali qui considère ce dossier comme un différend judiciaire bilatéral entre Abidjan et Bamako et qui réclame l’extradition de certaines personnalités de nationalité maliennes activement recherchées par la justice et qui se sont exilées en Côte d’Ivoire, accorde plus d’importance à la médiation de Faure Gnassingbe que celle de la CEDEAO.

- Publicité-

1 COMMENTAIRE
  1. L’affaire des mercenaires ivoiriens n’est ni politique ni diplomatique mais judiciaire. Laissez donc la justice faire son travail. C’est quoi cette affaire ? La CEDEAO avec ses cadres de haut niveau est sensée savoir ça non? Ou bien c’est parce que c’est Ouattara. Est-il différent des autres chefs d’états ? Laissez la justice malienne faire son boulot c’est tout.

Laisser un commentaire

Voir aussi la sélection de la rédaction

%d blogueurs aiment cette page :
P