« L’hégémonie de l’Occident est en train de s’effondrer », le président russe Vladimir Poutine

News - InfosPolitique"L'hégémonie de l'Occident est en train de s'effondrer", le président russe Vladimir Poutine

Le président russe a pris la parole ce jeudi 29 septembre devant des dirigeants séparatistes. Il accuse les pays occidentaux d’un « sabotage sans précédent » après l’attaque des gazoducs Nord Stream.

Ce jeudi 29 septembre, Vladimir Poutine s’exprimait face aux chefs des renseignements des pays de la Communauté des États indépendants, organisme hérité de la chute de l’URSS et qui réunit exclusivement d’anciennes républiques soviétiques. Le président russe, qui s’exprimait isolé dans une pièce et en visioconférence face à ses interlocuteurs, n’a pas manqué de vertement critiquer l’Occident dans cette nouvelle prise de parole.

Qatar 2022
Match à venir
Fifa Coupe du Monde
5 Déc 2022
- 16h00
Japon
- -
Croatie
Fifa Coupe du Monde
5 Déc 2022
- 20h00
Brésil
- -
Corée du Sud
Fifa Coupe du Monde
6 Déc 2022
- 16h00
Maroc
- -
Espagne
Fifa Coupe du Monde
6 Déc 2022
- 20h00
Portugal
- -
Suisse
Derniers Résultats
Fifa Coupe du Monde
4 Déc 2022
- 20h00
Angleterre
3 0
Senegal
Fifa Coupe du Monde
4 Déc 2022
- 16h00
France
3 1
Pologne
Fifa Coupe du Monde
3 Déc 2022
- 20h00
Argentine
2 1
Australie
Fifa Coupe du Monde
3 Déc 2022
- 16h00
Pays-Bas
3 1
USA

Vladimir Poutine a dénoncé le « sabotage sans précédent » des gazoducs Nord Stream qu’il a qualifié d’« acte de terrorisme international ». Il a employé ces termes lors d’un entretien téléphonique avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

« L’Occident est en train de s’effondrer »

 « Dans les conditions actuelles, des conflits se dégradent, de nouvelles menaces apparaissent. Nous devons former un ordre du monde plus juste », a-t-il déclaré. Avant d’appuyer: « cela est lié aux problèmes de l’hégémonie de l’Occident qui est en train de s’effondrer ».

Alors que le conflit en Ukraine s’enlise, ayant poussé le Kremlin a déclenché une mobilisation partielle des hommes dans son pays, Vladimir Poutine a estimé que les Occidentaux « s’accrochent au passé et cherche à imposer la politique de diktat dans toutes les sphères de la politique internationale et de l’économie ».

« L’Occident créé de nouvelles crises, de nouveaux problèmes, et fait pression sur les pays qui choisissent une voie de développement souveraine », a-t-il conclu. Le maître du Kremlin doit à nouveau prendre la parole vendredi, à l’occasion de l’annonce de l’annexion de quatre territoires ukrainien occupés.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P