Législatives apaisées au Bénin: l’ASCAP de Me Ibrahim Salami forme des acteurs politiques

News - InfosPolitiqueLégislatives apaisées au Bénin: l'ASCAP de Me Ibrahim Salami forme des acteurs politiques

Les trois dernières élections au Bénin ont été marquées par des violences et soldées par des arrestations de personnalités politiques. Pour éviter aux acteurs politiques les pièges de poursuites judiciaires, l’Académie des Sciences Constitutionnelle, Administrative et Politique (ASCAP) a organisé une formation à l’attention des partis politiques.

Comment recevoir des fonds ou des dons sans faire objet de poursuite pour blanchiment de capitaux ou comment appeler à une manifestation sans être poursuivi pour atteinte à la sureté de l’Etat. C’est autour de ces thématiques que l’Académie des Sciences Constitutionnelle, Administrative et Politique (ASCAP) de Me Ibrahim Salami a convié les acteurs politiques aussi bien de la mouvance au pouvoir que de l’opposition.

Qatar 2022
Match à venir
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 16h00
Corée du Sud
- -
Portugal
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 16h00
Ghana
- -
Uruguay
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 20h00
Cameroun
- -
Brésil
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 20h00
Serbie
- -
Suisse
Derniers Résultats
Fifa Coupe du Monde
1 Déc 2022
- 20h00
Costa Rica
2 4
Allemagne
Fifa Coupe du Monde
1 Déc 2022
- 20h00
Japon
2 1
Espagne
Fifa Coupe du Monde
1 Déc 2022
- 16h00
Croatie
0 0
Belgique
Fifa Coupe du Monde
1 Déc 2022
- 16h00
Canada
1 2
Maroc

Une formation dont l’objectif est d’aguerrir les acteurs politiques et les institutions impliquées dans l’organisation des élections au Bénin, en vue du bon déroulement des élections législatives de janvier 2023. Cette session de formation qui s’étend aux représentants de la cour constitutionnelle, de la HAAC et des acteurs de la société civile a été ouverte ce jeudi 29 Septembre 2022 à Bohicon dans le département du Zou.

Selon l’initiateur de la formation, le professeur Ibrahim Salami, il s’agit d’une occasion inédite de rencontre politique qui se propose de contribuer à des élections législatives apaisées.

L’atelier ambitionne de répondre à diverses questions notamment : Comment recevoir des fonds ou des dons sans être accusé de blanchiments de capitaux ? Comment appeler à une manifestation sans être poursuivi pour atteinte à la sûreté de l’Etat ? a-t-il indiqué. Des questions qui, pour lui, ont un pan politique et surtout juridique qu’il est nécessaire de maîtriser.

Cette session de formation financée par la Fondation HANNS SEIDEL connait la participation de Paul HOUNKPE des FCBE et chef de file de l’opposition, Éric HOUNDETE du Parti Les Démocrates, Soumanou TOLEBA des FCDB, Irénée AGOSSA du parti RLC, Antoine GUEDOU du parti GSR, des représentants de MOELE Bénin, UP Le Renouveau, du Bloc Républicain, de la Cour constitutionnelle, de la CENA, de la HAAC, et des acteurs de la société civiles. Elle est présidée par le maire de Bohicon, Me Rufino d’ALMEIDA, et le préfet du département du Zou, Firmin KOUTON .

Fixées au dimanche 08 janvier 2023, les élections législatives prochaines contrairement à celles de 2019 connaitront la participation de plusieurs partis politiques aussi bien de l’opposition que de la mouvance selon la promesse du chef de l’Etat. Les élections de 2019 qui ont conduit à un parlement jugé par certains de monocolore ont été l’une des élections les plus sanglantes que le Bénin n’a jamais organisé.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P