Le Niger donne les raisons de sa décision de suspendre le transit des produits pétroliers vers le Mali

News - InfosDiplomatieLe Niger donne les raisons de sa décision de suspendre le transit des produits pétroliers vers le Mali

Le ministre porte-parole du gouvernement nigérien, Abdoulkadri Tidjani, a expliqué mardi, que la décision de suspendre le transit des produits pétroliers vers le Mali n’a pas été prise en raison de la crise diplomatique entre Bamako et Niamey.

Mardi, un communiqué datant du mercredi 21 septembre 2022, du directeur des Douane du Niger, a annoncé la suspension des autorisations de transit de produits pétroliers sur le Mali, exceptés ceux, destinés à la MINUSMA. Cette décision qui a commencé par circuler sur les réseaux sociaux quelques jours seulement, après les propos acerbes du Premier ministre par intérim du Mali, Abdoulaye Maiga, à l’encontre du président du Niger, Mohamed Bazoum, a donné lieu à toute sorte d’interprétation.

Qatar 2022
Match à venir
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 16h00
Corée du Sud
- -
Portugal
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 16h00
Ghana
- -
Uruguay
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 20h00
Cameroun
- -
Brésil
Fifa Coupe du Monde
2 Déc 2022
- 20h00
Serbie
- -
Suisse
Derniers Résultats
Fifa Coupe du Monde
1 Déc 2022
- 20h00
Costa Rica
2 4
Allemagne
Fifa Coupe du Monde
1 Déc 2022
- 20h00
Japon
2 1
Espagne
Fifa Coupe du Monde
1 Déc 2022
- 16h00
Croatie
0 0
Belgique
Fifa Coupe du Monde
1 Déc 2022
- 16h00
Canada
1 2
Maroc

C’est donc dans ce contexte de fourre tout, que le Niger a fait un nouveau communiqué pour clarifier les raisons de sa décision de suspension de transit des produits pétroliers vers le Mali.

Des pratiques frauduleuses…

« Dans le cadre des opérations de transit transfrontalier des hydrocarbures, le ministre des Finances, à travers la Direction générale des douanes, avait autorisé certaines sociétés à acheminer des produits pétroliers en provenance du Nigeria vers certains pays voisins notamment le Mali en août 2022″, a rappelé le ministre porte-parole du gouvernement nigérien, Abdoulkadri Tidjani.

« Suite au constat de pratiques frauduleuses de reversement de ces produits exonérés de taxes et droits de douanes sur le territoire national, le ministre des finances a pris la décision de suspension lesdites autorisations », a -t-il indiqué.

Soulignant que cette mesure de suspension « ne concerne pas les exportations des produits pétroliers raffinés au Niger qui continuent d’être exportés vers le Mali », le porte-parole du gouvernement a aussi indiqué que cette mesure « n’a rien à voir » avec le discours du Premier ministre par intérim du Mali Abdoulaye Maiga à l’Assemblée générale des Nations Unies. Le chef du gouvernement du Mali avait traité le président Bazoum « de l’étranger qui se réclame du Niger« .

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P