La Corée du Nord annonce son premier mort de la COVID-19

MondeMonde – SantéLa Corée du Nord annonce son premier mort de la COVID-19

La Corée du Nord a annoncé son premier mort des suites du Covid-19, affirmant que le virus s’est propagé dans « tout le pays ».

Le virus s’est déjà répandu « dans tout le pays ». La Corée du Nord a annoncé, vendredi 13 mai, un premier mort du Covid-19. Selon l’agence de presse officielle KCNA, la victime a été testée positive au sous-variant BA.2 d’Omicron. Elle n’était pas vaccinée puisqu’aucun des 25 millions d’habitants n’a reçu de doses du vaccin contre le Covid-19, Pyongyang ayant rejeté les offres de vaccination de l’Organisation mondiale de la santé, de la Chine et de la Russie.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

Toujours d’après KCNA, « à l’heure actuelle, 187 800 personnes sont isolées et soignées » en raison d’« une fièvre dont la cause n’a pu être identifiée [qui] s’est propagée de manière explosive dans tout le pays à partir de la fin avril ». Selon la presse officielle nord-coréenne, Kim Jong-un s’est ainsi rendu au siège national de la prévention des épidémies et il a « pris connaissance de la propagation du Covid-19 dans tout le pays ».

Le dictateur nord-coréen, qui est apparu pour la première fois à la télévision portant un masque, a présidé jeudi 12 mai, une réunion d’urgence sur la situation épidémique. Il a ordonné des mesures de confinement pour tenter d’enrayer la propagation du virus. Le Covid-19 pourrait s’être déjà propagé à travers le pays, selon des analystes, à l’occasion notamment d’importants événements en avril à Pyongyang, notamment un défilé militaire lors duquel ni les participants ni les spectateurs ne portaient de masque.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P