Jingtao Peng: « Le jour de l’indépendance de Taiwan, c’est le jour de la guerre »

MondeMonde – DiplomatieJingtao Peng: "Le jour de l'indépendance de Taiwan, c'est le jour de la guerre"

Au micro de BENIN WEB TV le mercredi 10 août 2022, l’ambassadeur de la Chine près le Bénin, Jingtao Peng, a clairement signifié que la Chine ne tolérait jamais l’indépendance de Taiwan et fera usage de tous les moyens, y compris militaires, pour dissuader tous ceux qui poseraient des actions allant à l’encontre de la volonté de la Chine continentale.

L’actualité autour de Taiwan ne laisse pas indifférent l’ambassadeur de la Chine près le Bénin, Jingtao Peng. Dans une interview accordée à BENIN WEB TV, mercredi, il a réitéré que : « Taiwan fait partie de la Chine ». Pour le diplomate, l’unification nationale reste un rêve, une aspiration générale de toute la population, de toute la Chine de toutes les générations.

« Quiconque voudrait empêcher cette réunification, ou soutenir l’indépendance de Taiwan, est l’ennemi de toute la Chine. Et pour aboutir à cette réunification, nous mettrons tous les moyens nécessaires », a averti M. Peng.

« L’option militaire est notre dernier choix »

La Chine entend encore accorder le privilège à la voie pacifique dans la résolution de la crise en lien avec Taiwan. « La réunification pacifique reste le premier choix à condition qu’il n’y est pas une ingérence extérieure », a martelé Jingtao Peng.

« Le problème de Taiwan est une question à résoudre entre deux frères, alors, nous espérons le résoudre par la voie pacifique, mais nous n’accepterons jamais une ingérence extérieure, nous n’avons pas besoin d’un arbitre extérieur », a-t-il affirmé ajoutant que « l’option militaire est notre dernier choix et c’est un moyen qu’on ne peut pas abandonner. C’est un moyen pour empêcher les sécessionnistes de prendre des actions brûlantes et dangereuses ».

« Une volonté générale… »

La réunification de Taiwan, est une aspiration profonde et une volonté générale de toute la population chinoise, selon M. Peng.

« La séparation de Taiwan de la Chine continentale a déjà fait plus de 72 ans. Nous avons déjà attendu pendant 72 ans, mais on peut encore attendre. Mais le jour de l’indépendance de Taiwan, c’est le jour de la guerre parce que les Chinois ne peuvent pas accepter que leur dirigeant, leur responsable, accepte l’indépendance de Taiwan », a-t-il insisté.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P