Guinée Équatoriale: Teodoro Obiang Nguema réélu pour un 6è mandat, après 43 ans de pouvoir

News - InfosPolitiqueGuinée Équatoriale: Teodoro Obiang Nguema réélu pour un 6è mandat, après 43 ans de pouvoir

Après 43 ans de règne sans partage, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo est réélu président de la Guinée équatoriale avec 94,9% des suffrages, ( 405 910 voix), selon les résultats officiels.

Le chef de l’Etat équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, au pouvoir depuis 1979, a été réélu sans surprise avec un score de 94,9% à l’élection présidentielle, selon les résultats officiels annoncés samedi par la Commission électorale nationale. «La Commission électorale nationale proclame le candidat Obiang Nguema Mbasogo, président de Guinée équatoriale pour les 7 prochaines années», a annoncé Faustino Ndong Esono Eyang, président de la Commission électorale. Les pourcentages obtenus par les candidats de l’opposition, Andrés Esono Ondo de Convergence pour la Démocratie Sociale (CPDS), et Bonaventura Monsuy Asumu du Parti de la coalition sociale démocrate (PCSD), n’ont pas été communiqués. Le taux de participation s’est établi à 98%.

Un 6è mandat, après 43 ans de pouvoir

Ayant pris le pouvoir après un coup d’État il y a 43 ans, en 1979, Teodoro Obiang, 80 ans, détient le record mondial de longévité pour un chef d’État, à l’exclusion des monarchies. Le régime est régulièrement accusé par les ONG internationales d’être corrompu, mais aussi de réprimer violemment l’opposition et de bafouer les droits humains. Andrès Esono Ondo, l’un des deux candidats affrontant le chef de l’État, a d’ores et déjà dénoncé des « fraudes massives » dans le scrutin.

Même si son entourage et les médias s’efforcent de donner de M. Obiang l’image d’un président vivant comme un ascète, « son état de santé est fragile », assure une source proche de la présidence. Les rares apparitions publiques de celui qui est arrivé au pouvoir en 1979 au terme d’un coup d’Etat où il a renversé son oncle, le dictateur sanguinaire Francisco Macias Nguema, le confirment.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P