AccueilNon classéGuinée-Equatoriale: des tractations pour régulariser la situation des ressortissants béninois

Guinée-Equatoriale: des tractations pour régulariser la situation des ressortissants béninois

La chasse aux étrangers en situation irrégulière actuellement en cours à Malabo (Guinée-équatoriale) n’épargne pas les ressortissants béninois. Selon le ministre béninois des affaires étrangères, Aurélien Agbénonci, des démarches sont en cours pour régulariser la situation des ces compatriotes. Les béninois ne sont pas non plus abandonnés par les autorités de leur pays.

Des étrangers en situation irrégulière au Guinée-Equatoriale subissent depuis quelques temps des exactions. Plusieurs pays ont déjà rapatrié leur ressortissants. Selon le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénoni, les efforts sont en cours pour régulariser la situation de ces compatriotes.

A lire aussi: Bénin: plusieurs fonctionnaires des douanes mutés à différents postes (liste)

« …Ce n’est pas une rumeur, peut-être que le mot persécution peut être revu, mais il y a eu des exactions vis-à-vis de quelques Béninois en Guinée Equatoriale », a confié le premier diplomate béninois aux confrères de la télévision nationale.

Mais face à la situation, le gouvernement du président Patrice Talon n’a pas baissé les bras, rassure le ministre Aurélien Agbénonci qui précise avoir contacté par voie diplomatique, les autorités équato-guinéennes, et que des efforts sont en cours pour régulariser la situation de ces béninois.

Les autorités équato-guinéennes justifient leur démarche

Selon le bureau de l’information et de la communication diplomatique du ministère des affaires étrangères de la Guinée Equatoriale, les personnes concernées par l’expulsion sont des étrangers qui ont atterri sur leur territoire sans disposer d’un minimum de documents officiels qui justifient leur entrée et leur séjour sur la terre équato-guinéenne.

Selon les autorités de ce pays, ces personnes visées par le rapatriement se sont introduites dans le pays par des voies non autorisées puisqu’elles ne détiennent sur elles ni passeport ou autres titres de voyage prouvant leur identité. Ce qui constitue aux dires du ministère des affaires étrangères; une entorse à l’article 20 alinéa 1 de la loi N°3/2010 du 30 Mai portant régulation du droit de l’immigration en Guinée Equatoriale.

Dans son communiqué, le bureau de l’information et de la communication diplomatique du ministère des affaires étrangères de la Guinée Equatoriale, explique que le gouvernement est arrivé à cette décision après avoir constaté sur l’ensemble du territoire équato-guinéen la présence excessive d’étrangers séjournant dans le pays dans des conditions illégales.

Selon le ministère des affaires étrangères de la Guinée Equatoriale, cette décision prise par le gouvernement n’est « ni discriminatoire ni arbitraire mais destinée à garantir la coexistence pacifique entre tous. Cette décision relève de la compétence souveraine de l’Etat Equato-Guinéen, similaire à celle adoptée par d’autres pays dans une situation semblable » , précise le communiqué du ministère des affaires étrangères équato-guinéen.

spot_img

A voir aussi

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

Officiel: le Borussia Dortmund s’offre Sébastien Haller

Dans un communiqué publié ce mercredi, le Borussia Dortmund annonce la...

Russie: l’ex-président Dmitri Medvedev évoque le recours à l’arme nucléaire

Dans une déclaration ce mercredi, l'ancien président russe Dmitri Medvedev a...
P