Grève pour augmentation de salaires au New York Times, une première en 40 ans

News - InfosSociétéGrève pour augmentation de salaires au New York Times, une première en 40 ans

Plus de 1 100 journalistes et employés du plus grand journal américain New York Times sont en grève ce jeudi. Ils demandent à la direction du quotidien une augmentation de leurs salaires et davantage de télétravail.

C’est une première en plus de 40 ans. Plus de 1 100 journalistes et employés du quotidien américain le New York Times ont entamé une grève de 24 heures ce jeudi, sur fond de conflit sur les rémunérations. Le syndicat NewsGuild of New York, qui représente quelque 1 400 employés, a précisé que les négociations avec la direction sur de nouveaux contrats n’aboutissaient pas depuis mars 2021.

Une nouvelle phase de négociations a duré plus de 12 heures ce mardi et mercredi, mais le syndicat et la direction ne sont pas parvenus à un accord. L’augmentation des salaires et la politique de télétravail doivent notamment être débattues. La direction a proposé aux employés d’augmenter les salaires de 5,5 % à la signature du contrat, puis de 3 % en 2023 et 2024. Le syndicat demande quant à lui 10 % d’augmentation dès la signature des contrats, pour compenser l’absence de toute augmentation au cours des deux dernières années, d’après Stacy Cowley, journaliste économique et représentante du syndicat, citée par l’agence de presse américaine AP.

Les employés reprochent au journal de ne pas redistribuer ses revenus, alors que l’inflation frappe les Etats-Unis de plein fouet. Le Times est pourtant financièrement à l’aise avec un bénéfice de 300 millions de dollars attendu en 2022 , notamment grâce à ses filiales et ses investissements dans d’autres plateformes, à l’image du jeu de mots ultra populaire Wordle.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P