Grand P: le phénomène guinéen à l’assaut de l’Afrique

AfriqueAfrique – CultureGrand P: le phénomène guinéen à l'assaut de l'Afrique

D’aucuns auraient pu croire que le physique du phénomène guinéen aurait pu être un obstacle de taille pour son épanouissement, mais Grand P a su tourner ce manque de croissance à son avantage. Le « bout d’homme » est devenu une star des réseaux sociaux et ne cesse de ravir le cœur de ses centaines de milliers de followers.

Du haut des ses quelque 100 centimètres et nantie d’une voix pour le moins atypique, la star guinéenne, atteinte de progéria, une pathologie qui provoque un vieillissement prématuré, a su faire main basse sur les réseaux sociaux. Grand P affirme même que « chez l’homme, ce n’est pas la taille qui compte, ce sont les valeurs », dans des propos rapportés par le journal Jeune Afrique.

Les débuts du « Little Big Man »

La carrière de Grand P débute en juillet 2017. Confiant en ses talents, l’homme se présentera au groupe Hadafo de Conakry. Aujourd’hui, ému, le fondateur et directeur du média, Lamine Guirassi, fait une révélation. « Peu le connaissaient, et, parmi ceux qui savaient qui il était, rares étaient ceux qui croyaient en lui. Mais il est venu me voir en disant qu’il voulait être chanteur et qu’il fallait l’aider. », se souvient-il. C’est suite à cela que l’homme fit sa première apparition à la télé, lors de l’émission « L’Autre Journal ».

Fringué comme une star américaine de hip-hop, le phénomène guinéen, positivement parlant, a surpris l’Afrique toute entière. L’homme n’est pas du tout complexé ni par son physique atypique ni par sa voix à peine audible. Il s’est montré plutôt détendu, avec un optimisme à faire déplacer une montagne.

Grand P raccroche en CE2

À quelques jours seulement de la sortie de son deuxième album, l’homme se montre déterminé pour la conquête de l’Afrique. De son vrai nom, Moussa Kaba, Grand P, né handicapé dans un milieu très modeste, à Sanguiana, dans la région de Kankan, est le cadet d’une fratrie de quatre enfants. Par la force du destin, sa famille aménagera, plus tard, à Conakry, la capitale de la Guinée. L’homme prend déjà le pseudonyme de « Grand P », en référence à son grand-père, dont il est l’homonyme.

En CE2, face à son vieillissement prématuré, les railleries deviennent récurrentes, forçant le phénomène à quitter les bancs. Il passe du temps, soit chez lui, soit à trainer dans son quartier, et trouve sa passion dans la musique. Grand P dira, plus tard, que « J’ai décidé d’être artiste parce que c’est ma vie, c’est ce que je connais ». La suite, tout le monde la connaît.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P