Moov Africa Start up challenge

France – Parlement: la motion de censure contre le gouvernement d’Élisabeth Borne rejetée

MondeMonde – PolitiqueFrance - Parlement: la motion de censure contre le gouvernement d'Élisabeth Borne rejetée

Pour faute d’absence de majorité, le Parlement Français a rejeté ce lundi 11 juillet 2022, la motion de censure de gauche contre le gouvernement de Elisabeth Borne.

La motion de censure contre le gouvernement d’Élisabeth Borne présentée lundi par la Nupes n’a recueilli que 146 votes pour, loin des 289 votes requis pour son adoption, a annoncé la présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet.

Avec 146 votes pour, l’alliance de gauche n’a même pas fait le plein parmi les siens puisque les insoumis, socialistes, écologistes et communistes représentent au total 151 députés. Avant le vote, la Première ministre Elisabeth Borne avait dénoncé un « procès d’intention », là où la Nupes y voit une « clarification ».

« Le congrès de la Nupes est terminé »

« Chacun a pu se compter » et « nous allons désormais pouvoir travailler », a réagi le porte-parole du gouvernement Olivier Véran devant la presse, soulignant que « le congrès de la Nupes est terminé » et que « le travail parlementaire va pouvoir commencer ».  

« Voici venu le moment de vérité. Cette motion de défiance tiendra lieu de clarification politique », avait attaqué auparavant la cheffe de file du groupe LFI Mathilde Panot face à la Première ministre. « Ceux qui ne voteront pas cette motion de défiance seront les partisans de votre politique », de la réforme des retraites à « la politique de casse et d’injustice sociale », a-t-elle ajouté dans une ambiance houleuse.

La motion a été conçue comme une démonstration de « défiance » à l’égard d’Élisabeth Borne qui n’a pas de majorité absolue à l’Assemblée nationale et n’a pas sollicité de vote de confiance le 07 juillet, lors de sa déclaration de politique générale.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P