Face aux vents des Coups d’Etat en Afrique, les salamalecs de Alassane Ouattara à l’armée ivoirienne

AfriqueAfrique – PolitiqueFace aux vents des Coups d'Etat en Afrique, les salamalecs de Alassane Ouattara à l'armée ivoirienne

Alors que les coups de force militaires se succèdent en Afrique et particulièrement dans l’espace CEDEAO, dont fait partie la Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara, ne craint aucun effet domino. Il dit avoir pleinement confiance à l’armée ivoirienne dont les officiers sont bien formés et légalistes.

Il n’y a aucune chance pour un coup d’Etat militaire en Côte d’Ivoire sous le régime du président Alassane Ouattara. En tout cas, c’est l’assurance que traduit les propos de Ouattara relayés par Jeune Afrique. Le chef de l’Etat ivoirien déclare avoir « entièrement » confiance en son armée. « La Côte d’Ivoire dispose d’une excellente armée, républicaine et dotée d’officiers bien formés et légalistes », a-t-il souligné.

Alassane Ouattara a également réitéré sa condamnation des coups d’Etat militaire que ce soit au Mali ou en Guinée. Il y ajoute que les dirigeants au pouvoir doivent faire l’autocritique de leur gouvernance, et « mieux tenir compte de la réalité, de l’évolution de leur pays et de toutes les couches sociales, notamment de la jeunesse, ainsi que du développement équilibré de l’ensemble du territoire national », pour éviter d’éventuel coups de force militaire.

Au terme de ses deux mandats constitutionnels, Alassane Ouattara (79 ans), a profité de la révision de la constitution de 2016, pour se représenter à la présidentielle de 2020. Dans un contexte de tension, de violences meurtrières et de boycott de la présidentielle par ses principaux rivaux dont Bédié et Affi, le patron du RHDP a été élu à la majorité absolue dès le premier tour du scrutin. Depuis, il a entamé son troisième mandat axé sous le signe de la réconciliation nationale, la sécurité et du développement.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P