Moov Africa Start up challenge

Éventuelle intervention de l’Otan au Mali: l’ambassadeur d’Espagne convoqué par Bamako

AfriqueAfrique – PolitiqueÉventuelle intervention de l'Otan au Mali: l'ambassadeur d'Espagne convoqué par Bamako

L’ambassadeur d’Espagne a été convoqué vendredi par le gouvernement malien après des propos du ministre espagnol des Affaires étrangères disant « ne pas exclure » une mission de l’Otan dans le pays, selon le chef de la diplomatie malienne.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Jose Manuel Albares, avait déclaré jeudi qu’il n’excluait pas une intervention de l’OTAN au Mali. Ce vendredi, le gouvernement malien a convoqué, l’ambassadeur d’Espagne pour demander des explications et des  clarifications après ces propos.

« Je dois dire que nous avons convoqué aujourd’hui l’ambassadeur d’Espagne au niveau du ministère des Affaires étrangère pour élever une vive  protestation par rapport aux propos de José Manuel Albares », a déclaré le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop lors d’un entretien à la télévision nationale.

A lire : Après avoir déstabilisé la Lybie, l’OTAN envisage (encore) intervenir au Mali et au Sahel

« Ces propos sont inacceptables, inamicaux, graves » parce qu' »ils tendent à encourager une agression contre un pays indépendant et souverain », a estimé le ministre des Affaires étrangères malien. « Nous avons demandé des explications, une clarification de cette position au gouvernement espagnol », a ajouté Abdoulaye Diop. « Le ministre doit se rappeler que la situation actuelle d’insécurité et d’expansion du terrorisme au Sahel est surtout liée à l’intervention de l’Otan en Libye dont nous payons encore les conséquences », a-t-il aussi souligné.

L’Espagne se retracte

Suite à cette convocation, l’Ambassade a fait sorti un communiqué pour nier le propos de son ministre. « L’Espagne n’a pas demandé pendant le sommet de l’Otan ni à aucun autre moment une intervention, mission ou une action quelconque de l’Alliance au Mali », a réagi samedi dans un communiqué l’ambassade d’Espagne au Mali. L’Espagne « continuera à développer une relation amicale et pacifique avec le Mali », ajoute le communiqué.

Voir aussi la sélection de la rédaction

1 COMMENTAIRE

  1. Les occidentaux sont de vrais serpents. C’est une évidence que ce qui se trame a échappé au ministre espagnole quoique le jour qui s’est vite levé sur l’affaire ait fait retracter l’ambassage. Il est important qie le Mali developpe toute sorte de relation pour sa sécirité et intérieure et la defense de sa souveraineté et ne permette à aucune institution et organisation marionnette de le distraire. La vilance doit être accrue au nom de la souveraineté nationale qui doit être défendue plus que jamais

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

%d blogueurs aiment cette page :
P