Moov Africa Start up challenge

En exil depuis 08 ans, l’ex président Blaise Compaoré attendu à Ouagadougou

AfriqueAfrique – PolitiqueEn exil depuis 08 ans, l'ex président Blaise Compaoré attendu à Ouagadougou

L’ancien président Burkinabé, Blaise Compaoré est annoncé au Burkina Faso. Sauf revirement de dernières minutes, le fondateur du parti Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), exilé en Côte d’Ivoire depuis 08 ans, sera de retour, à Ouagadougou, dans les prochaines heures, selon LSI Africa.

Renversé par une insurrection populaire en octobre 2014, l’ancien président Burkinabé Blaise Compaoré qui est actuellement en Côte d’Ivoire, va regagner son pays sur invitation de l’actuel chef d’Etat, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba.

La venue de l’ancien locataire du Palais de Kosyam s’inscrit dans le cadre du processus de la réconciliation initié par les nouvelles autorités, face à la montée du terrorisme au Burkina Faso. D’après LSI Africa, Blaise Compaoré est attendu à Ouagadougou ce mercredi 06 Juillet 2022. Le retour de l’ancien dirigeant a fait l’objet d’une discussion approfondie entre le président ivoirien Alassane Ouattara et le président Togolais Faure Gnassingbe avec les autorités de transition burkinabé.

Pour rappel, le président Damiba a reçu au plais de Kossyam, le mardi 21 juin 2022, deux anciens présidents: à savoir Roch Kaboré et Jean-Baptiste Ouédraogo, pour des échanges qui ont notamment porté sur « les questions sécuritaires, la conduite de la Transition ».

Cette rencontre traduit, selon le gouvernement burkinabé, « la matérialisation de l’appel à l’unité nationale et à la cohésion sociale lancé par le président du Faso pour plus de cohésion sociale et pour un Burkina réconcilié avec lui-même et son histoire ».

27 ans de règne présidentiel

Agé de 71 ans, le natif de Ziniaré, Blaise Compaoré, arrivé au pouvoir le 15 octobre 1987, à la suite du coup d’État contre Thomas Sankara, a été élu président de la République en 1991, à la suite d’un scrutin contesté et boycotté par l’opposition, il est réélu en 1998, 2005 et 2010.

Il a démissionné le 31 octobre 2014, après 27 ans au pouvoir, à la suite d’un soulèvement populaire. En 2022, alors qu’il s’est réfugié en côte d’Ivoire, il est condamné par contumace à Ouagadougou, à la prison à perpétuité pour « complicité d’assassinats » et « atteinte à la sûreté de l’État ».

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P