AccueilPeopleCélébritéEmma Lohoues se confie sur son passé difficile: "j'ai eu à me faire insulter, ridiculiser et rejeter"

Emma Lohoues se confie sur son passé difficile: « j’ai eu à me faire insulter, ridiculiser et rejeter »

Dans une publication sur page Facebook, la belle influenceuse Ivoirienne Emma Lohoues a révélé avoir lutté très fort pour en être à ce stade aujourd’hui. L’occasion pour l’ex copine d’Arafat de convier les jeunes filles à se battre afin d’être être autonome.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Emma Lohoues n’est pas née avec une cuillère en or à la bouche. La belle actrice vient encore de le prouver en se confiant sans langue de bois sur les nombreuses difficultés auxquelles elle a dû faire face pour en être à ce niveau aujourd’hui.  »Moi que vous voyez aujourd’hui là, j’ai eu à travailler dans des instituts ; j’ai eu à être insultée par des patrons…Pour être actrice, je ne suis pas passée par la petite porte ; j’ai eu à me faire insulter, ridiculiser et rejeter dans des castings. J’ai eu un petit magasin avant d’avoir un institut de beauté et là, je pense que je n’ai encore rien fait... », a-t-elle confiée dans sa publication.

Dans la suite de ses propos, la femme d’affaires a exhorté ses jeunes sœurs africaines à apprendre à se battre fort dans la vie, pour atteindre un jour la place à laquelle elles aspirent. « Arrêtez de tendre la main. Bougez-vous ! C’est de petit boulot à petit boulot qu’on arrive à ce dont on a toujours rêvé. Pour réussir, il faut faire preuve d’abnégation, de courage ; d’échec en échec, on finit par réussir » a conseillé Emma Lohoues.

Faut-il le rappeler, Emma Lohoues occupe la première place du Top 10 des femmes les plus influentes des réseaux sociaux. Très suivie sur la toile, elle étale souvent sa vie luxueuse sur la toile afin d’en mettre plein à la vue pour encourager ses jeunes sœurs à croire en leur rêve. Elle dispose d’un somptueux institut de beauté et se réclame aujourd’hui femmes d’affaires.

spot_img

Toute l'actu People

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

P