Moov Africa Start up challenge

Défi « Le vrai Batman » : le pouvoir égyptien étouffe le phénomène dans l’œuf

AfriqueAfrique – SociétéDéfi "Le vrai Batman" : le pouvoir égyptien étouffe le phénomène dans l'œuf

Depuis la première semaine du mois en cours, un phénomène inédit a vu le jour sur les réseaux sociaux. Intitulé « Le vrai Batman », il s’agit d’un défi, lancé par de jeunes Égyptiens, pour identifier le vrai héros, qui se cache derrière le fameux masque. Dans la foulée, alors qu’une rencontre est prévue, le 13 août 2022, pour « la bataille de Helwan du vrai Batman », le pouvoir égyptien a réagi, de la plus sévère des manières.

Un nouveau défi est né, depuis le début de juillet 2022, et porte la signature de jeunes Égyptiens. Ce challenge, qui est parti de simples échanges sur Facebook, est, tellement, devenu viral que, même, des célébrités du pays, à l’instar de l’acteur Sayed Rajab, s’y sont jointes.

Selon les règles de ce concours, les participants sont invités à se déguiser en Batman, à se réunir devant l’entrée de la station de métro de Helwan, et à se battre pour déterminer le vrai Batman.

Alors que le phénomène prenait de l’ampleur, le régime en place y aurait vu, peut-être, une occasion, qui pourrait servir de récupération à certaines couches politiques. Probablement, pour tuer le mal dans l’œuf, les pouvoirs publics égyptiens ont réagi.

« La bataille de Helwan du vrai Batman » ferait peur …

Depuis la naissance de « la bataille de Helwan du vrai Batman », le phénomène a pris une telle ampleur que le régime du Maréchal Abdel Fattah Al-Sissi a décidé de prendre le taureau par les cornes. Dès lors, le phénomène et ses organisateurs étaient dans le viseur de la mouvance présidentielle.

C’est ainsi que, le mercredi 6 juillet dernier, le ministère égyptien de l’Intérieur a procédé à l’arrestation de quatre individus, soupçonnés d’avoir lancé l’invitation publique à la « battle » du 13 août prochain, apprend-on de Al-Youm Al-Sabee, dans le but de « réaliser des gains matériels, en attirant de la publicité et autres matériels commerciaux ».

D’après les propos de Lamis Al-Hadid, journaliste et présentatrice égyptienne, citée par Al-Wafd, la confrérie des Frères musulmans avait tenté de récupérer le phénomène, pour en faire son fonds de commerce.

Il faut noter que, le mercredi 6 juillet, à en croire le journal Al-Dustour, le phénomène « le vrai Batman » a suscité quelque 100 recherches par minute, sur les réseaux sociaux.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P