AccueilA la UneDebordo lynché sur la toile pour avoir renié la nationalité ivoirienne: Safarel lui apporte son soutien
Moov Africa Start up challenge

Debordo lynché sur la toile pour avoir renié la nationalité ivoirienne: Safarel lui apporte son soutien

Depuis quelques heures, Debordo Leekunfa est sévèrement critiqué sur la toile. Et pour cause, ce dernier a renié la nationalité ivoirienne. Dans cette foulée, l’artiste du couper-décaler, Safarel Obiang lui a apporté son soutien.

Sévèrement critiqué sur la toile pour avoir renié la nationalité ivoirienne, Debordo Leekunfa a reçu le soutien du Safking. « Soyons véridiques, ça fait très mal en tant qu’artistes d’être vilipendés, insultés, humiliés, rabaissés et boycottés par ta propre nation. Il y a d’autres qui n’osent pas le dire de peur d’être lynchés, mais c’est la vérité et ça les ronge à l’intérieur d’eux car c’est tous les artistes ivoiriens sans exception qui vivent ça et ça fait vraiment très mal et même peut entraîner la mort de ces individus par exemple », a dénoncé Safarel sur sa page Facebook.

Il a continué en ajoutant : « On nous demande de faire les grandes salles, mais regardez Arafat au Bataclan, on a vu ce que vous lui avez fait. Vous n’êtes même pas sortis, vous êtes restés chez vous pour vous moquer et c’est tout ça qui l’a tué, c’est pas la moto (…) Pareil pour Skelly. Vous l’avez traité de fou; il est mort aujourd’hui et il a même fait une vidéo où il dit merci aux réseaux sociaux pour tout le mal qu’ils lui ont fait (…) Qui sont ceux qui sont sur les réseaux sociaux en train de boycotter et d’humilier leurs artistes? Ce sont les Ivoiriens (…) Notre propre nation est en train de nous décourager », s’est désolé Safarel Obiang.

Pour rappel, après avoir exprimé sa déception par rapport au peuple ivoirien, le Mimi a renoncé à sa nationalité ivoirienne, à travers un une publication sur sa page Facebook dans la soirée de lundi 25 octobre 2021. « Allez leur dire que moi, je ne suis pas Ivoirien, mais plutôt africain. J’enterre les Ivoiriens… la Côte d’Ivoire. J’appartiens à l’Afrique. Je vais apporter le meilleur au monde et à l’occident. L’Ivoirien ne verra rien. Je ne suis plus jamais ivoirien, j’emmerde ce drapeau (…) Je suis africain, tout sauf la Côte d’Ivoire », a-t-il écrit.

En début d’après-midi du mardi 26 octobre 2021, le chanteur est revenu dans un direct publié sur la toile évoquer les motivations de sa nouvelle décision. « Être ivoirien est une malédiction parce que ça ne te fera jamais avancer en tant qu’artiste (…) Les Ivoiriens sont des suceurs », dixit Debordo.

spot_img

A voir aussi

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

P