CRIET: à la barre, Mohamed Gbassiré Mora conteste le PV établi à la brigade criminelle

BeninBénin – SociétéCRIET: à la barre, Mohamed Gbassiré Mora conteste le PV établi à la brigade criminelle

Après les envolées verbales entre l’avocat français (membre du collège d’avocats de Reckya Madougou) et le président de céans, ce dernier demande la poursuite des débats. Le premier accusé convoqué à la barre a pour nom Mohamed Gbassiré Mora. Il est un agent de la police républicaine et est poursuivi pour abus de fonction.

Le président de céans lui fait savoir qu’il a communiqué des informations alors que le code pénal l’interdit aux officier de police. « Je n’ai communiqué aucune information, conteste le fonctionnaire de la police républicaine ». Il poursuit en affirmant que le vendredi 26 Février, il est allé voir son frère Alidou pour l’inviter à la prudence et le mettre en garde contre la politique. Mohamed Gbassiré Mora précise qu’il a l’habitude de mettre souvent en garde son frère contre la politique.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

A lire aussi: Bénin ; CRIET: « en réalité je ne connaissais pas Madougou », un premier accusé disculpe l’ex ministre

Après cette explication, l’agent de la police républicaine conteste et et remet en cause le contenu du procès verbal de la brigade criminelle. Il affirme mordicus qu’il n’a pas fait les déclarations inscrites sur ledit procès-verbal.

Le ministère public prend la parole et demande à l’agent de la police républicaine s’il n’avait pas pris connaissance du contenu du procès verbal établi par la brigade économique? Il répond par l’affirmatif mais dit ne pas comprendre ce qu’il est entrain de retrouver sur le document (le contenu aurait été modifié NDLR).

L’accusé Mohamed Gbassiré Mora est défendu par Me Aboubacar Baparapé. Répondant aux questions de son conseil, le fonctionnaire de la police Républicaine a fait savoir qu’il a informé Alidou parce qu’il est un frère et qu’ils ont grandi ensemble. Il précise qu’il ne voulait pas le voir se mêler aux mouvements politiques pour se faire arrêter à la veille des élections parce qu’il est un peu comme un guide pour leur famille.

Le policier Mohamed Gbassiré Mora sera remplacé à la barre par Mama Bio Amadou Tidjani, neveu de Dramane Tidjani Il est interpellé suite à la disparition du portable de son oncle Dramane Tidjani entre la brigade criminelle et la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme. Un portable qui serait utile à la suite de l’enquête.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P