AccueilA la UneCoup d'Etat au Burkina Faso: Mohamed Bazoum refuse de dormir à la présidence du Niger

Coup d’Etat au Burkina Faso: Mohamed Bazoum refuse de dormir à la présidence du Niger

Le président du Niger, Mohamed Bazoum, s’inquiète pour sa vie et son poste. Face à la situation du Burkina Faso marquée par des mutineries dans des casernes stratégiques de Ouagadougou, Mohamed Bazoum a quitté le palais présidentiel pour aller dormir dans sa résidence.

Tôt le dimanche 23 janvier 2022, des coups de feux ont été entendus à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. La situation est restée égale à elle-même jusqu’au soir, malgré les assurances du ministre en charge de la Défense, Barthélémy Simporé, qui a déclaré que la situation était sous contrôle. Dans la nuit, des tirs nourris ont été entendus autour de la résidence du Président Roch Kaboré.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

La situation étant très tendue et confuse au Burkina Faso, le président du Niger Mohamed Bazoum, est resté sur le qui-vive. D’après une source sécuritaire de la présidence du Niger, Mohamed Bazoum a refusé de dormir à la présidence. Il a en effet, quitté le palais présidentiel pour aller dormir dans sa résidence. La situation actuelle au Burkina Faso met tous les chefs d’État de la CEDEAO en alerte, affirme un haut responsable de l’État nigérien dans la nuit du dimanche.

Aux dernières nouvelles, la situation au Burkina Faso s’est soldée par l’arrestation du président Roch Kabore. Les mutins l’auraient d’ores et déjà appelé à démissionner. Ils ont pris d’assaut la télévision nationale et s’apprêtent à faire une déclaration. Dans une déclaration dimanche, les mutins avaient brandi une liste de 6 revendications sur laquelle figurent entre autres, le départ des chefs de l’armée et des « moyens plus adaptés » à la lutte contre les djihadistes.

spot_img

A voir aussi

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

P