Moov Africa Start up challenge

Côte d’Ivoire – « Garçon qui fait 10 coups » : après son post, Yves Yapo arrêté par la police

AfriqueAfrique – SociétéCôte d'Ivoire - "Garçon qui fait 10 coups" : après son post, Yves Yapo arrêté par la police

L’actualité ivoirienne, depuis un moment, c’est, aussi, cette rocambolesque affaire du « garçon qui fait 10 coups, c’est moi ». C’est, en fait, l’histoire d’un jeune garçon, qui, voulant faire la promotion d’un produit aphrodisiaque, s’est attiré la foudre des internautes, notamment. Dans la foulée, le sieur Yves Yannick Yapo a été arrêté, le mercredi 27 juillet 2022, par la police ivoirienne, pour « trouble à l’ordre public et atteinte aux bonnes mœurs ».

Depuis quelques jours, une surprenante affaire fait la ronde des réseaux sociaux et emballe la population ivoirienne, entre autres. Ladite affaire implique un jeune homme, du nom de Yves Yannick Yapo, que votre média va, désormais, désigner par « 3Y ».

Arrêté pour « trouble à l’ordre public et atteinte aux bonnes mœurs »

En effet, 3Y, via une publication, devenue virale, arbore une affiche sur laquelle le message suivant est écrit : « Garçon qui fait 10 coups, c’est moi ». Très rapidement, cette publication osée a attiré l’attention des autorités ivoiriennes.

Dans la foulée, hier, mercredi 27 juillet 2022, selon les informations des médias locaux, rapportant une note de la plateforme, Police secours, Yves Yannick Yapo sera arrêté par la police, pour « trouble à l’ordre public et atteinte aux bonnes mœurs ».

Une stratégie publicitaire qui a été mal ficelée

Pour sa défense, à en croire des sources policières, remontées par les médias, Yves Yannick Yapo a laissé entendre qu’en fait, sa publication participait d’une démarche de promotion d’un aphrodisiaque, dénommé « Kaolin ». Selon le jeune homme, cité par les médias, c’est sa grand-mère, qui en est la productrice. 3Y poursuit sa défense, en disant que l’idée de ce post lui est venue, quand il s’est rendu compte de sa popularité sur Facebook.

D’après lui, les internautes vont, surement, enter en contact avec lui, à la découverte de sa publication. Contre toute attente, le vœu du jeune homme sera réalisé ; mais, pour 2Y, de la plus malheureuse des manières.

Pour l’instant, aucun autre détail n’a filtré, quant à l’issue de cette rocambolesque affaire. Toutefois, il apparaît, clairement, que l’interpellation de Yves Yannick Yapo, au-delà de toute tentative de dissuasion, a permis de faire la publicité gratuite du fameux Kaolin, vu que la nouvelle défraie la chronique, depuis sa diffusion sur Internet.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P