Campagne Moov

Contrôle des prix fixés par le gouvernement: Alain Orounla entre dans la danse

BeninBénin – SociétéContrôle des prix fixés par le gouvernement: Alain Orounla entre dans la danse
Campagne ESM Benin

Le préfet du département du Littoral, Alain Orounla a fait une descente dans les grandes surfaces de vente de son territoire de compétence pour vérifier l’application des prix fixés par le gouvernement en conseil des ministres pour faire face à la flambée des prix des produits essentiels.

Pour l’occasion, le préfet du département du Littoral, Me Alain Orounla s’est fait accompagner des directeurs départementaux (Littoral) de la police républicaine, des responsables du ministère de l’industrie et du commerce, de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche et du développement, d’un contrôleur de prix, d’un officier de la police judiciaire et de plusieurs éléments de la police républicaine.

La délégation présidée par l’autorité préfectorale a effectué ce mardi 09 Août, une descente dans les grandes surfaces marchandes, les marchés et des dépôts de ciment de Cotonou pour vérifier l’application sur le terrain, les prix fixés en conseil des ministres du 19 Juin dernier par le gouvernement relativement aux produits que sont l’huile végétale raffinée, la farine de blé locale et importée, le ciment ainsi que l’engrais.

Le constat sur le terrain…

Sur le terrain, la délégation présidée par le préfet Alain Orounla a constaté que de grandes disparités au niveau des prix pratiqués sont observées par rapport aux prix de cession plafonnés par le gouvernement de l’huile végétale et la farine de blé.

Partout où ces surenchères ont été constatées, le préfet et sa suite ont retiré systématiquement des rayons les produits qui sont confisqués et le promoteur de la surface de vente mis sous convocation pour une réunion à la Préfecture de Cotonou. Une réunion fixée au jeudi 11 août prochain.

Au cours de cette première journée de vérification de prix, le préfet Alain Orounla a sillonné le 12ème, le 6ème et le 1er arrondissement de Cotonou. Le même exercice va se poursuivre dans les autres arrondissements.

Le Préfet du Littoral, Me Alain Sourou Orounla, a rappelé le cadre de cette mission instituée par le gouvernement dans les douze départements du Bénin aux fins de faire respecter les prix de cession plafonnés des produits suscités.

« Nous nous acquittons d’une mission régalienne et républicaine qui vise à faire respecter les mesures d’atténuation des effets pervers de la crise économique sur nos concitoyens. Il n’est pas normal que sur le marché nous constatons de la surenchère et beaucoup d’autres infractions. Notre rôle est de faire rentrer dans les rangs les contrevenants et de soulager les peines du plus grand nombre des béninois qui ressentent les contrariétés de la crise économique« , a confié l’autorité préfectorale.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P