Congo: les avocats de l’Etat en grève pour 7 ans de non paiement d’honoraires

AfriqueAfrique – SociétéCongo: les avocats de l'Etat en grève pour 7 ans de non paiement d'honoraires

Les avocats défendant les intérêts de la République du Congo ont suspendu vendredi leur participation à toutes leurs audiences au motif qu’ils n’ont pas été payés depuis 2015, a annoncé leur Collectif.

Réuni en Assemblée générale extraordinaire, le Collectif des avocats de l’Etat impayés a décidé « la suspension de la participation aux audiences devant les Cours et tribunaux sur l’ensemble du territoire national », a déclaré son Coordonnateur, Me Jean-Prosper Mabassi, devant la presse. « Ladite suspension se traduira d’une part, par l’absence physique des avocats de l’Etat auxdites audiences, ainsi que les renvois systématiques, sine die des dossiers dans lesquels l’Etat est partie au procès en qualité de demandeur, de défenseur ou d’intervenant volontaire », a ajouté Me Mabassi.

Le montant des impayés réclamés n’a pas été précisé, mais selon un avocat s’exprimant sous couvert d’anonymat, cette somme s’élèverait à l’équivalent de plusieurs millions de dollars.

En décembre 2021, le Premier ministre Anatole Collinet Makosso avait saisi son ministre des Finances, Rigobert Roger Andely, pour régler la situation des avocats de l’Etat. « Le Collectif des avocats de l’Etat a introduit plusieurs demandes d’audiences auprès du ministre en charge des finances (…) lesquelles sont restées lettres mortes », déplorent ces avocats qui ont défendu plusieurs dossiers de l’Etat.

Ils dénoncent également le fait que « les avocats qui s’occupent du contentieux de l’Etat à l’étranger, lesquels en général sont issus des barreaux étrangers, sont toujours payés de façon prioritaire ».

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P