« Ce sont ceux qui voulaient l’humilier qui sont allés au Mali pour manger du fonio », Sonko sur Goïta

AfriqueAfrique – Sécurité"Ce sont ceux qui voulaient l’humilier qui sont allés au Mali pour manger du fonio", Sonko sur Goïta

« Si le problème du Mali n’est pas réglé d’ici 2024, si je suis élu président, je dépêcherai des troupes pour soutenir le peuple malien« , a déclaré jeudi soir, le chef de file de l’opposition sénégalaise, Ousmane Sonko.

Le leader des Pastef Les Patriotes, Ousmane Sonko, s’est intéressé jeudi, à la situation sécuritaire qui prévaut au Mali. En substance, le patron de l’opposition sénégalaise a adressé ses vives félicitations au président Malien Assimi Goita et dit envisager à envoyer, si le problème persiste, des troupes pour appuyer les soldats maliens dans la lutte contre le terrorisme, s’il est élu président en février 2024.

« Je tiens à féliciter le président Assimi Goita, l’encourager et le féliciter pour sa ténacité, ce sont ceux qui voulaient l’humilier qui sont allés au Mali pour manger du fonio », a déclaré Ousmane Sonko en référence à la récente visite de Macky Sall au Mali.

« Qu’ils tiennent bon. Ils gagneront cette guerre contre les Djihadistes. Je les soutiens à 100%. Si le problème du Mali n’est pas réglé d’ici 2024, si je suis élu président, je dépêcherai des troupes pour soutenir le peuple malien », a-t-il annoncé.

Le Mali traverse une crise sécuritaire marquée par des attaques terroristes depuis une décennie. L’avènement des autorités militaires au pouvoir, est vu comme un espoir, sauf que, l’attente devient longue et pesante avec une évolution inquiétante de la situation sécuritaire.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P