Carnage à Seytenga: le gouvernement burkinabé décrète un deuil national

AfriqueAfrique – SociétéCarnage à Seytenga: le gouvernement burkinabé décrète un deuil national

Le gouvernement burkinabé a décrété trois (03) jours de deuil national et appelé à l’unité nationale contre le terrorisme, suite à une attaque armée qui a fait plus de 50 morts dans la commune de Seytenga.

Des hommes armés ont attaqué dans la nuit du 11 au 12 juin 2022, la commune de Seytenga, faisant de nombreuses victimes. Dans une déclaration officielle lundi, le gouvernement a fait un bilan d’au moins 50 corps sans vie retrouvés et de nombreux blessés, ajoutant que le bilan pourrait évoluer au regard de la situation.

« Une cinquantaine de corps sans vie ont pour le moment été retrouvés. Les unités ont entrepris de fouiller chaque concession pour faire un point précis des dégâts humains et matériels occasionnés par l’attaque », indique le communiqué officiel.

On note aussi un déplacement d’environs 3000 personnes, notamment femmes et enfants vers Doris, une ville voisine située à 47km. Le choc émotionnel est à son comble et la population traumatisée se sent abandonnée.

Mais le gouvernement rassure et déclare avoir pris les dispositions idoines pour la sécurité de chaque burkinabé et traquer les assaillants. Un deuil national de trois (03) jours a été décrété par le gouvernement qui a appelé à l’unité national contre le terrorisme. Le gouvernement a également présenté ses condoléances aux familles des victimes de ce massacre.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P