AccueilA la UneCancer du poumon: 08 symptômes alertant de cette maladie

Cancer du poumon: 08 symptômes alertant de cette maladie

Le cancer du poumon évolue silencieusement pendant de longues années. Lorsque les premiers signes apparaissent, il est déjà bien installé. D’où l’importance d’un dépistage précoce chez les fumeurs.  Découvrez 08 symptômes du cancer du poumon.

Le cancer du poumon ne cause aucun signe, ni symptôme aux tout premiers stades de la maladie. Les signes et symptômes apparaissent souvent au fur et à mesure que la tumeur se développe et provoque des changements dans le corps comme la toux ou l’essoufflement. D’autres affections médicales peuvent causer les mêmes symptômes que le cancer du poumon. Voici quelques symptômes du cancer de poumon.

Une toux nocturne

Une toux qui persiste et qui s’intensifie n’est pas spécifiquement liée au cancer du poumon, mais doit alerter. Surtout, si elle est plus forte la nuit ou le matin, lorsque vous êtes allongée, et si elle est accompagnée d’autres symptômes comme des douleurs à la poitrine ou au thorax, un souffle court, une respiration sifflante, des crachats de sang ou un malaise général (nausées, fatigue, perte d’appétit..). Dans ce cas, il faut consulter sans tarder son médecin qui réalisera un examen clinique et pourra, au besoin, vous orienter vers un spécialiste ou vous prescrire des examens comme une radiographie du thorax si un cancer est suspecté. Cet examen pourra être suivi d’un scanner ou d’une biopsie.

Les fumeuses ont souvent tendance à penser que tousser la nuit ou le matin est normal. Or, ce symptôme n’est pas anodin et doit faire l’objet d’une surveillance médicale. Seul le médecin pourra définir l’origine de votre toux.

Fatigue

La fatigue est un manque d’énergie, une lassitude ou un épuisement généralisés. Elle diffère de la fatigue qu’une personne ressent habituellement à la fin de la journée. La fatigue est l’un des effets secondaires les plus courants du traitement du cancer; de nombreuses personnes atteintes d’un cancer du poumon éprouveront de la fatigue. La fatigue peut être causée par plusieurs des effets secondaires à long terme du cancer du poumon et de son traitement, comme la toux, la difficulté à respirer et la douleur.

Des crachats de sang

« Des expectorations ou des crachats sanguinolents ne sont jamais anodins », prévient l’oncologue. Dans le langage médical, on appelle cela une hémoptysie. Ces crachats de mucus teinté de sang doivent alerter et vous amener à consulter rapidement votre médecin. Si ce symptôme est négligé, la maladie qui en est à l’origine peut progresser et s’aggraver. Cracher du sang n’est pas toujours le signe d’une maladie grave et peut cacher une simple bronchite mais il faut garder en tête qu’il peut également s’agir d’un cancer du poumon ou d’une autre maladie des voies respiratoires (embolie pulmonaire, pneumonie…). Seuls des examens (un examen clinique suivi d’une radio des poumons et d’un examen sanguin) permettront d’orienter le diagnostic.

Cracher du sang quand on est fumeuse doit immédiatement amener à consulter un médecin.

Épanchement pleural

L’épanchement pleural est une accumulation de liquide autour du poumon. Ce liquide peut exercer une pression sur le poumon, rendant ainsi la respiration difficile. De nombreuses personnes atteintes d’un cancer du poumon auront un épanchement pleural.

Des douleurs au thorax

« Lorsque la tumeur est volumineuse et atteint la plèvre, elle peut entraîner des douleurs thoraciques qui s’intensifient lorsqu’on tousse ou qu’on respire profondément », indique le Dr Pérol. La plèvre est une membrane accolée au poumon qui est très innervée et qui peut causer de vives douleurs lorsqu’elle est agressée.

Perte de poids

La perte de poids est l’un des effets secondaires les plus courants du cancer du poumon et de son traitement. Des études ont démontré que les personnes atteintes d’un cancer du poumon qui perdent beaucoup de poids ne survivent pas aussi longtemps que les personnes qui conservent presque tout leur poids.

L’une des raisons principales de la perte de poids est la perte d’appétit. De nombreuses personnes atteintes d’un cancer du poumon perdent l’appétit parce que le cancer ou ses traitements risquent d’affecter le goût des aliments et de ne pas donner l’envie de manger. Si vous ne mangez pas suffisamment, vous perdez du poids.

Des difficultés à avaler

Plus rarement, le cancer du poumon peut entraîner des difficultés à avaler (médicalement appelée une dysphagie). C’est le cas lorsque la tumeur comprime l’œsophage. Ce trouble de la déglutition est parfois associé à des fausses routes alimentaires, c’est-à-dire quand les aliments ou les liquides avalés passent dans les voies respiratoires (la trachée) au lieu de se diriger dans le tube digestif.

Des douleurs au dos

La grande majorité des cancers peuvent se propager aux os. C’est le cas du cancer du poumon, qui lorsqu’il métastase au niveau des os, peut entraîner des douleurs osseuses particulièrement au niveau de la colonne vertébrale, des côtes, des bras et des jambes. Une fois qu’elles sont installées dans l’os, les cellules tumorales « grignotent » l’os, ce qui peut également provoquer un tassement vertébral ou des fractures de l’os. Ces symptômes doivent alerter et vous amener à consulter votre médecin. Ce dernier fera d’abord un bilan de vos symptômes, vous demandera vos antécédents médicaux, vos facteurs de risque et réalisera un examen physique. Ensuite, des examens complémentaires comme une scintigraphie osseuse ou un PET-scan permettront de rechercher la présence d’éventuelles métastases osseuses.

spot_img

A voir aussi

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

Officiel: le PSG s’offre sa première recrue du mercato estival

Le PSG s’est offert ce jeudi le jeune milieu de Porto,...

Patrice Lumumba: 60 ans après son assassinat, sa dent enfin enterrée

Ramenée en république démocratique du Congo il y a environ deux...

Après avoir déstabilisé la Lybie, l’OTAN envisage (encore) intervenir au Mali et au Sahel

L’Espagne envisage plaider pour une plus grande implication de l’Alliance atlantique...

Kenya: une présumée policière arrêtée en pleine émission pour usurpation d’identité

Une ancienne policière qui s'est présentée à une interview télévisée en...
P