Cameroun : une dot de plus de 3 millions restituée pour une affaire de litige

AfriqueAfrique – SociétéCameroun : une dot de plus de 3 millions restituée pour une affaire de litige

Au Cameroun, une dot de plus de 3 millions a été retournée 3 jours après la cérémonie. Une affaire de litige foncier serait à l’origine du remboursement.

C’est pour une affaire de litige foncier, que les parents d’une fiancée ont dû rembourser la dot de plus de trois millions de Fcfa, trois jours après la cérémonie d’un mariage traditionnel. Une situation qui met fin à la joie des fiancés de construire un couple de rêve.

Selon les informations de Afrikmag, Jocelyne T., doctorante de 26 ans et son fiancé François M. âgé de 35 ans et cadre dans une banque du Cameroun sont les organisateurs de la cérémonie de dot. La fiancée a pris la peine de présenter son chéri à son oncle qui a validé l’union en leur donnant l’autorisation d’organiser la cérémonie de dot.

Le jour de la cérémonie, le samedi 08 janvier 2022, le fiancé a déposé une dot de plus de 3 millions de Fcfa. Mais c’était sans compter sur le rejet. Le média informe que le mardi 11 janvier 2022, Jacob T a décidé d’en savoir plus sur son gendre. Après la découverte de son nom, sa profession et sa filiation, il a décidé d’annuler le mariage. A l’en croire, le père de François l’avait traduit en justice pour un problème foncier.

A l’époque, il avait été condamné à deux ans de prison. Un séjour carcéral qui a failli lui coûter la vie à cause d’une maladie. C’est ainsi, qu’il a restitué la dot aux parents de François malgré leurs supplications.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P