Accueil Sport Bénin – Sport « Ça ne peut pas continuer comme ça »: Josué Tchibozo critique le système...

« Ça ne peut pas continuer comme ça »: Josué Tchibozo critique le système de jeu de Latoundji

Ange Josué Tchibozo lors d'un match avec son club de la Juventus
Ange Josué Tchibozo@ Mega Sports

Laissé sur le banc depuis le début du tournoi, Ange Josué Tchibozo a aussi réagi à la défaite du Bénin face au Mozambique (0-1), la 2è en deux sorties, en éliminatoire de la CAN 2023. Et pour l’attaquant de la Juventus, les Écureuils doivent revoir leur système de jeu.

Les réactions pleuvent de partout au lendemain de la cinglante défaite du Bénin à domicile contre le Mozambique (0-1) en deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2023. Déjà battus par le Sénégal (1-3) lors de leur entrée en lice, les Écureuils ont essuyé un cinglant revers face aux Mambas mercredi soir. En effet dans un match crucial où l’échec était proscrit, la bande à Steve Mounié s’est laissé surprendre par l’adversaire qui n’en demandait pas tant pour s’offrir la victoire.

Une grosse contre performance pour la team béninoise qui complique sérieusement ses chances de qualification pour la phase finale en Côte d’Ivoire. Désormais dernier de la poule L avec zéro point, les poulains du sélectionneur Moussa Latoundji doivent remporter leurs prochaines rencontres notamment la double confrontation face au Rwanda en août pour espérer être dans la course pour la Coupe d’Afrique.

Un rêve qui ne deviendra une réalité que si l’équipe nationale change son système de jeu. C’est du moins ce que pense Ange Josué Tchibozo qui a également réagi à ce faux pas de ses coéquipiers. L’attaquant de la Juventus, laissé sur le banc lors des deux premières journées, a critiqué le style proposé par son coach et a appelé à une restructuration totale du groupe avant les prochaines échéances.

« Nous avons tous eu du mal à annoncer que nous avions perdu à domicile. Cette douleur nous touche tous et ça ne peut pas continuer comme ça. Notre système de jeu n’y est pas le bienvenu et nous devons nous améliorer rapidement avant qu’il ne soit trop tard. Nous avons une bonne équipe et nous devons nous restructurer un peu pour pouvoir gagner », a confié la pépite turinoise.

Le jeune avant-centre bianconero s’est par ailleurs prononcé sur sa situation en équipe nationale. Convoqué pour la première fois avec les Écureuils lors de la trêve internationale du mois de mars, le très prometteur attaquant n’a encore disputé la moindre minute chez les A. Malgré ses prouesses avec son club en Italie, l’international béninois attend toujours de pouvoir arborer le maillot jaune sur le terrain.

« C’est vrai, le coach ne me laisse pas de temps de jeu et je pense qu’il sait ce qu’il fait. Le plus important pour moi, c’est que le Bénin gagne. Nous avons tous du mal lorsque nous perdons un match et j’ai plus de problèmes lorsque je suis sur la touche en ce moment. Nous devons nous améliorer rapidement et planifier un nouveau tactile de jeu avant qu’il ne soit trop tard. Nous avons échoué, mais nous avons le temps de revenir à la course qualificative« , a-t-il ajouté.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

P