Burkina Faso: interdiction d’une marche annoncée contre la détention de Roch Kaboré

News - InfosPolitiqueBurkina Faso: interdiction d'une marche annoncée contre la détention de Roch Kaboré

La marche annoncée pour demain, samedi 28 mai 2022, pour demander la libération de l’ancien président Roch Kaboré, a été interdite par les autorités burkinabé.

Ce vendredi 27 mai 2022, le Haut-commissaire du Kadiogo, chargé de l’expédition des Affaires courantes de la commune de Ouagadougou, a interdit la marche suivie d’un meeting annoncée par des organisations de la société civile pour une liberté totale de l’ex-dirigeant Roch Kaboré.

« J’accuse réception de votre message ci-dessous citée en référence, par laquelle vous sollicitez une autorisation d’occupation de l’espace public en vue de l’organisation d’un meeting pacifique et de protestation contre la détention arbitraire de l’ex Président Roch Marc Christian Kaboré au Rond-point des Droits humains à la Patte-d’oie, le samedi 28 mai 2032 à partir de 8h », indique le communiqué du haut-commissaire Christian Charles Rouamba.

« Au regard du contexte et pour des raisons d’ordre sécuritaire, je vous fais part par la présente, que votre manifestation est interdite », a décidé le haut-commissaire.

En début de semaine, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti de Roch Kaboré, a dénoncé une énième fois, les mesures restrictives imposées à l’ex-dirigeant. Pour le MPP, les droits de l’ancien président ne sont pas respectés. Il « n’est ni libre de ses mouvements ni libre de recevoir certaines personnes ni libre de communiquer », regrette le parti.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P