Bénin: vers le renforcement du système de gestion des frontières

BeninBénin – SociétéBénin: vers le renforcement du système de gestion des frontières

Pour le renforcement de la lutte contre l’insécurité maritime et pour la surveillance des frontières terrestres méridionales à Klaké et à Hilacondji, le gouvernement du Bénin opte pour un système renforcé de gestion des frontières.

Préoccupé par la sécurité interne, le gouvernement du Bénin veut renforcer la sécurité au niveau de sa façade maritime et de ses frontières. Le projet a fait l’objet le mardi 6 Septembre, d’une séance de travail entre les responsables de la société norvégienne VISSIM et les forces de défense et de sécurité.

Cette réunion qui a été consacrée au lancement officiel du système de gestion des frontières du Bénin, s’annonce comme la mise en œuvre du projet de renforcement du système de gestion des frontières.

Selon Théophile Nounahon, Administrateur de VISSIM Bénin, ce projet accorde une surveillance plus accrue des frontières et est mis en chantier depuis la visite du président Patrice Talon en Norvège en 2018.

A le croire, ce projet de renforcement du système de gestion des frontières constitue, entre autres, une solution au contrôle aux postes frontaliers, à la détection des activités illégales dans les eaux, la sécurisation de l’environnement afin de le rendre plus attractif aux investisseurs.

Le système représente en outre un moyen de renseignement en temps réel pour une meilleure prévention des activités. Grâce à ce projet, le Bénin va faire face aux différentes menaces qui impactent l’économie nationale, a indiqué le préfet maritime, le Capitaine de Vaisseaux Maxime Ahoyo.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P