Bénin: une étudiante échappe à un enlèvement à l’UAC, les entrées du campus désormais filtrées

BeninBénin – SociétéBénin: une étudiante échappe à un enlèvement à l'UAC, les entrées du campus désormais filtrées

L’accès à l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) est désormais restreint. C’est une mesure sécuritaire prise par le rectorat suite à des événements d’insécurité qui sont survenus dans l’enceinte du campus. Le recteur Félicien Avléssi évoque par exemple le cas d’une étudiante qui a échappé de justesse à un kidnapping.

Deux faits majeurs ont poussé le rectorat de l’UAC à instaurer des fouilles et le contrôle d’identité à l’entrée du campus à partir de 19 heures. Selon le Professeur Félicien Avléssi, il a été signalé le braquage d’un étudiant et l’enlèvement manqué d’une étudiante. « On a enregistré des événements malheureux au sein de l’Université. Le premier événement concerne un étudiant qui a été victime d’une situation vers 19 h 30 20 heures. Quand il sortait des cours, les gens ont arraché sa moto », a-t-il confié au micro de Frissons radio.

Le deuxième événement, le plus alarmant, il y a une voiture aux vitres teintées qui a garé au portail de l’une des entrées de l’UAC. Il s’est avancé vers une étudiante et lui a demandé de rentrer. Elle a commencé à se débattre et ses camarades sont venus par la suite la délivrer.

Félicien Avléssi, recteur de l’UAC

C’est après ces faits que le recteur et son équipe ont décidé de prendre de nouvelles mesures sécuritaires pour mieux protéger la communauté universitaire. Selon une note circulaire en date du 13 janvier 2022, le recteur informe que « les apprenants, le personnel administratif, le personnel enseignant ainsi que les autres usagers de l’UAC seront soumis à des contrôles d’identité et à des fouilles légères à partir de 19 heures, nécessaires au maintien de l’ordre et de la sécurité ».

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P