Bénin: Pascal Essou, officiellement investi ce mercredi dans ses fonctions par Patrice Talon

News - InfosPolitiqueBénin: Pascal Essou, officiellement investi ce mercredi dans ses fonctions par Patrice Talon

Nommé en Conseil des ministres en sa session du Mercredi 12 Mai 2021, Monsieur Pascal Essou, le remplaçant du magistrat Joseph Gnonlonfoun au poste de Médiateur de la République, sera officiellement investi, le mercredi 19 Mai 2021, dans ses nouvelles fonctions.

Pascal Essou sera investi, ce mercredi, dans ses nouvelles fonctions de Médiateur de la République. Ce sera à l’occasion d’une cérémonie fort simple, qui aura lieu au palais de la présidence de la République.

Qatar 2022
Match à venir
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 16h00
Tunisie
- -
France
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 16h00
Australie
- -
Danemark
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 20h00
Pologne
- -
Argentine
Fifa Coupe du Monde
30 Nov 2022
- 20h00
Arabie Saoudite
- -
Mexique
Derniers Résultats
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 20h00
Iran
0 1
USA
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 20h00
Pays de Galles
0 3
Angleterre
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 16h00
Equateur
1 2
Senegal
Fifa Coupe du Monde
29 Nov 2022
- 16h00
Pays-Bas
2 0
Qatar

A Lire aussi: Bénin : un recours déposé devant la Cour contre l’ambassadeur du Niger

Ainsi, en présence du numéro 1 béninois, Patrice Talon, le Médiateur de la République prononcera la formule consacrée à ce cérémoniel, à savoir:  » Je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions de médiateur de la République, de les exercer en toute indépendance et en toute impartialité dans le respect des lois de la République et de ne révéler aucun secret que j’aurais obtenu dans l’exercice de mes fonctions« .

Le serment sera accueilli par le président de la République, qui va renvoyer le nouveau médiateur à ses nouvelles fonctions, au service de la République et au service des usagers de l’administration.

Selon l’article 1er du décret No 2004 – 299 du 20 mai 2004, le Médiateur de la République est un « organe intercesseur gracieux entre l’administration et les usagers de la fonction publique ». Cette institution constitue « une solution originale pour la résolution des conflits qui opposent les citoyens au service public, les forces socioprofessionnelles au gouvernement ».

Que retenir du nouveau Médiateur de la République ?

Elu du peuple, nommé, mercredi 12 mai 2021, en Conseil des ministres en remplacement du magistrat à la retraite, Joseph Gnonlonfoun, Pascal Essou est un opérateur économique.

Cadre et personnalité politique, ressortissant de la Commune d’Aplahoué, département du Couffo, il était précédemment membre de la Force Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), liste sur laquelle il a, d’ailleurs, été élu député dans dans la 11ème circonscription électorale.

Ancien président d’honneur de l’ex-parti politique Naped, ancien président du groupe parlementaire « République dynamique nouvelle cohésion et action », Pascal Essou tournera le dos à la FCBE, en Août 2017, pour la mouvance au pouvoir.

Il va intégrer le Bloc républicain (BR) du ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, parti politique dans lequel il est désormais membre du bureau politique national.

Homme politique averti, Pascal Essou est un homme affable, une homme de dialogue et d’expérience, un trait de caractère, dont il a, d’ailleurs, besoin pour bien assumer sa nouvelle fonction.

Le Médiateur de la République est une institution créée sous le régime Kérékou. Il joue le rôle de facilitateur dans la gestion des crises socio-politiques.

La première mandature a été assumée par le professeur Albert Tévoédjrè. Il a été remplacé, en 2013, par Joseph Gnonlonfoun, dont le mandat était à terme depuis des lustres. Pascal Essou est donc la troisième personnalité nommée pour occuper cette fonction.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P