AccueilA la UneBénin: Nicéphore Soglo a écrit à Patrice Talon...

Bénin: Nicéphore Soglo a écrit à Patrice Talon…

A travers une correspondance qu’il a fait acheminer par DHL, l’ancien président du Bénin et vice-président du forum des anciens chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique, a écrit au président de la République, SEM Patrice Talon. Dans cette correspondance, Hercule a sacrifié à la tradition des vœux et a profité pour évoquer la situation dans la sous région.

En dépit des dissensions et désaccords profonds existant entre le vice-président du forum des anciens chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique et l’actuel président de la République du Bénin, le président Nicéphore a sacrifié à la tradition des vœux en envoyant une correspondance au président Patrice Talon.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

Selon les informations rapportées par « L’Evènement Précis », le président Nicéphore Dieudonné Soglo a confié avoir adressé une lettre de présentation de vœux au président de la République, Patrice Talon. Dans cette correspondance qu’il a fait acheminer par le canal de DHL, le vice-président du forum des anciens chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique a formulé à l’endroit du chef de l’Etat et de son entourage, ses bons vœux de bonne santé et heureuse année.

Profitant de cette correspondance, le président Nicéphore Dieudonné Soglo, préoccupé de la situation dans la sous région a indiqué au président de la République du Bénin qu’ »aucune force au monde, aucune souffrance, aucune division ne peut arrêter les peuples noirs…« , a rapporté la même source. 

Une démarche de l’ancien président de la République qui vaut tout son pesant d’or quand on sait le désaccord profond qui divise les deux hommes et l’impact de ce désaccord sur la vie des béninois.

Une main tendue pour un dégel ?

Bien que cette correspondance de formulation de vœux au président de la République peut sembler un acte ordinaire, pour qui connait les désaccords profonds qui divisent les deux hommes, l’acte posé par l’ancien président Nicéphore Soglo porte tout son sens et peut contribuer à décrisper l’atmosphère très tendue entre les deux personnalités.

Il est un secret de polichinelle que le retour de l’unité et de la cohésion nationale dans le pays dépend essentiellement du bon vouloir de trois personnalités que sont l’actuel locataire de la Marina et les deux anciens présidents de la République encore en vie.

L’un des artisans de l’élection du président Patrice Talon en 2016, le président Nicéphore Soglo a tôt fait de prendre sa distance vis à vis du président Patrice Talon à cause des orientations politiques de ce dernier. Les dissensions se sont creusées entre les deux hommes, quand l’ancien maire de la ville de Cotonou et fils du président Nicéphore Soglo fut révoqué de la mairie de Cotonou puis condamné à 10 ans de prison par contumace pour abus de fonction.

Depuis lors, les relations entre les deux hommes d’Etat se sont totalement dégradées. L’ancien président Nicéphore Soglo ne rate aucune occasion pour critiquer la gouvernance de l’actuel locataire de la Marina qu’il promet même « capturer » un jour pour des faits économiques dont il le juge responsables.

Aussi, cette démarche du patriarche ressemble à une main tendue pour l’amorce du dialogue tant évoqué et souhaité pour la décrispation de la crise sociopolitique qui secoue le pays depuis 2019. L’actuel locataire de la Marina saura certainement saisir l’opportunité pour amorcer un dialogue qu’il a lui-même souhaité dans son discours d’investiture pour un second mandat à la tête du pays.

En tout cas, pour les nobles ambitions qu’il semble nourrir pour le pays, il a intérêt à faire preuve d’ouverture et à concéder du terrain pour ceux qui parlent un langage contraire à ses orientations politiques. Car c’est dans la confrontation des idées que jaillisse la lumière et le peuple béninois a besoin de la paix à défaut du pain.

spot_img

A voir aussi

1 COMMENTAIRE

  1. Ah, Oui.
    Le peuple est affamé mais subit la souffrance sans pouvoir rien faire: il croupille déjà dans un camp de concentration, un tombeau de la faim, un séjour de mort des plus petits et désabusés. Préservez lui la Paix est une circonstance humanitaire dont le défaut est crime contre l’humanité

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

%d blogueurs aiment cette page :
P