Bénin: menacés de licenciement, les aspirants suspendent leur grève

BeninBénin – SociétéBénin: menacés de licenciement, les aspirants suspendent leur grève

Les Aspirants au Métier d’Enseignant (AME) ne sont pas allés au bout de leur grève. Annoncée pour 72 heures, elle n’a duré que 48 heures. La grève a été suspendue suite à la menace de licenciement agitée par le gouvernement.

La grève des enseignants aspirants suspendue après 48 heures. La Fédération nationale des collectifs des enseignants pré-insérés du Bénin (FéNaCEPIB) dit avoir constaté la reprise systématique des cours après l’annonce des licenciements par le gouvernement. Pire, les cellules départementales auraient levé la motion de grève, sans l’avis de leur faîtière.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

Au regard des éléments précédents, les AME ont jugé bon de suspendre leur mouvement de grève, qui était prévu pour durer 72 heures. Ils réclament de meilleures conditions de vie et de travail. Trois revendications principales résument les doléances des aspirants. Ils réclament :

  • le retour au quota horaire hebdomadaire normal ;
  • un contrat de 12 mois sur 12 avec les mêmes avantages que les permanents ;
  • l’insertion définitive.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P