AccueilA la UneBénin: les députés veulent obliger les utilisateurs d'engins à 02 roues à la souscription d'assurance

Bénin: les députés veulent obliger les utilisateurs d’engins à 02 roues à la souscription d’assurance

Ce jeudi 17 juin 2021, les députés sont invités à prendre part à une séance plénière. Au nombre des points inscrits à l’ordre du jour, les parlementaires examineront une proposition de loi portant obligation de souscription d’assurance pour tout utilisateur de véhicule terrestre à moteur.

L’Assemblée nationale examine ce jeudi une proposition de loi portant obligation de souscription d’assurance pour tout utilisateur de véhicule terrestre à moteur en République du Bénin. Si cette loi venait à être votée et promulguée, la souscription d’assurance pour les engins à deux roues, qui était déjà une réalité, deviendra obligatoire pour tout utilisateur. Beaucoup d’autres engins pourraient être pris en compte par cette loi, dont les détails ne sont pas encore dévoilés.

Cette proposition de loi permettra certainement à l’Etat béninois de se conformer au Code de la Conférence interafricaine des marchés d’assurance (Code Cima). Il faut rappeler qu’un décret avait été pris en 1965, en République du Dahomey, sous la présidence de Sourou Migan Apithy, pour contraindre tout utilisateur de véhicule terrestre à moteur, à la souscription d’assurance.

En dehors de la proposition de loi sur la souscription d’assurance, les députés vont aborder d’autres sujets ce jeudi, à savoir, deux questions orales. La première est liée à la pollution de la terre et de l’air due aux cimenteries installées à Xwlacodji et à Sèkandji. La deuxième question orale qui fera l’objet de débat, concerne le déficit d’enseignants dans les écoles primaires publiques.

spot_img

A voir aussi

4 Commentaires

  1. Décidément quand il s’agit d’aller sortir de veilles lois pour tout justifier, là les gens sont des champions . Mais quand cela concerne l’Etat béninois qui doit se conformer aux lois pour le bien de sa population alors là plus personne au balcon. On lambine on tergiverse on déblatère. Je prends pour simple exemple l’harmonisation des coûts des tests COVID PCR dans l’espace CEDEAO. Engagement entré en vigueur depuis le 1er mai et que plusieurs pays ont déjà entériner. 25000 fcfa au lieu de 50000 fcfa ! nos Cupides dirigeants ne sont pas pressés. Pauvres Béninois Pauvre Bénin qui ne cesse de s’appauvrir encore et encore….en pendant ce temps !!!!

  2. Il (elle) savent ce qu’ils faisaient

    Sa va nous sauver beaucoup des aidants grave entre les véhicules 🤝cher population veuillez patienter pour que le gouvernement faire son travail

  3. Enfin nous sommes entrain de devenir vraiment un pays normal, un pays dans lequel vit ses être humains. C’est une très bonne chose après il faudra penser au permis de conduire pour les motards

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

Burkina Faso: 04 morts dans l’explosion d’une mine au centre-nord du pays

Quatre personnes sont mortes ce vendredi, dans l'explosion d'une mine au...

Voici 06 raisons pour lesquelles les moustiques piquent certaines personnes que d’autres

Les moustiques deviennent de plus en plus en plus envahissant avec...

Mercato: Mohamed Salah prolonge à Liverpool

Liverpool a annoncé ce vendredi avoir prolongé le contrat de Mohamed...
%d blogueurs aiment cette page :
P