Bénin – Dossier malversation financière à l’ORTB: le procès renvoyé au 17 janvier 2022

BeninBénin – SociétéBénin - Dossier malversation financière à l'ORTB: le procès renvoyé au 17 janvier 2022

Poursuivis pour association de malfaiteurs, abus de fonction, détournement de derniers publics et Blanchiment de capitaux, des agents de l’office de radiodiffusion et télévision du Bénin (ORTB) étaient ce lundi 6 Décembre 2021 à la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme. Mais le procès a été simplement renvoyé au 17 janvier 2022.

Déposés en prison dans le cadre d’un dossier de malversation financière, le procès des agents de l’ORTB épinglés devait s’ouvrir ce lundi. Mais compte tenu du procès du professeur Joël Aïvo qui a duré jusque tard dans la nuit, leur procès a été renvoyé au 17 Janvier prochain.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

A lire aussi: Bénin: La FCBE en conseil national le 10 et en congrès extraordinaire le 11 Décembre prochain

Dans ce scandale financier, on parle de plus de 200 millions de FCFA siphonnés par les mis en cause. Les personnes impliquées sont pour la plupart dans la chaîne de dépense de l’Office.

Ils sont pour le moment, au nombre de 09 à être déposés. Il s’agit entre autres du chef service comptabilité à la direction générale de l’ORTB, de l’ancien chef service financier comptable à la direction régionale de Parakou, d’un agent du Ministère des finances en détachement à l’ORTB, qui fait office de Directeur financier, un agent du service Comptabilité et le chef division opérations bancaires…

Il est reproché aux mis en cause, de s’être adonnés à des signatures subtiles de chèques à blanc, usage de fausses factures de prestations non effectuées, payement de plusieurs millions FCFA à des fournisseurs fictifs, de faux services en terme de réparation de véhicules administratifs et de fournitures de matériels bureautiques, l’approvisionnement des comptes parallèles, le partage systématique des recettes de l’Office sur des comptes privés, la corruption et la complicité des services d’audit, le recours à des sociétés écran, le détournement des frais de missions et autres.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P