AccueilNon classéAffaire "Steve Fah agressé à Bruxelles" : la police belge aurait identifié le commanditaire de l'attaque
Moov Africa Start up challenge

Affaire « Steve Fah agressé à Bruxelles » : la police belge aurait identifié le commanditaire de l’attaque

Steve Fah, le célèbre youtubeur camerounais, a été agressé, à Bruxelles, en Belgique. Quelques heures, après les faits, des sources d’information relatent que le commanditaire de l’agression du web-activiste aurait été identifié par la police locale.

Steve Fah, l’influenceur camerounais, est taxé d’être un fervent défenseur du régime de Yaoundé, ce qui n’est pas, pour plaire à certains Camerounais, qui croient, à tort ou à raison, que le pouvoir de Paul Biya est un un régime dictatorial.

À lire aussi : Le web-activiste camerounais, Steve Fah, subit une violente agression, en Belgique (vidéo)

Dans un précédent article, en effet, la rédaction de votre média en ligne vous annonçait l’information, selon laquelle Steve Fah a été, violement, pris à parti, à Bruxelles, la capitale belge, alors qu’il animait une conférence. Selon les informations, dont dispose la rédaction, cette agression, dont a été l’objet le bloggeur, porte la signature d’individus, qui se réclament de la Brigade anti-sardinard (BAS), un mouvement anti-régime Biya.

Selon les faits, aperçus dans la vidéo de l’agression, que d’aucuns qualifient de montage grotesque, en vue d’accroître son audience, Steve Fah est vu, entrain d’être recouvert d’une poudre blanche, avant d’être roué de coups.

À lire aussi : Cameroun : un drame évité de justesse au siège de la FECAFOOT, Samuel Eto’o bouleversé (photos)

Le commanditaire identifié …

Aux dernières nouvelles, le commanditaire de l’agression, qu’a subie la star camerounaise des réseaux sociaux, aurait été identifié par la police bruxelloise. Après leur forfait, les agresseurs ont identifié un certain Niat Benjamin Barrano, un farouche opposant au pouvoir de Paul Biya.

En fait, Niat Benjamin Barrano n’est pas un inconnu, puisque l’homme s’affiche, publiquement, comme activiste camerounais, résidant en Belgique, et se réclame, également, comme le père-fondateur et le financeur de la BAS. Niat Benjamin Barrano, alias Général Barrano, est le frère de l’activiste, Kamoua Lapanthere, celui-là, même, qui avait annoncé la mort de Paul Biya, en 2020, au temps fort de la crise sanitaire, liée à la Covid-19.

Affaire à suivre …

spot_img

A voir aussi

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

Tchad: Boko Haram mis en déroute par l’armée

Une dizaine de combattants de la secte islamiste Boko Haram ont...

Chelsea: la fédération anglaise ouvre une enquête sur Thomas Tuchel

La fédération anglaise de football (FA) a décidé d’ouvrir une enquête...
P