AccueilA la UnePutsch au Burkina : Gilbert Diendéré, bras droit de Blaise Compaoré, a-t-il enfin vengé son mentor ?

Putsch au Burkina : Gilbert Diendéré, bras droit de Blaise Compaoré, a-t-il enfin vengé son mentor ?

Ce lundi 24 janvier 2022, des militaires ont confirmé, après plusieurs heures de mutinerie, avoir démis de ses fonctions le président Roch Marc Christian Kaboré, au pouvoir depuis 2015 et réélu en 2020. Mais, plusieurs faits de ce coup d’État renvoient au général Gilbert Diendéré, Chef d’Etat Major particulier de l’ex-Président, Blaise Compaoré et considéré comme l’un des hommes les plus puissants du Burkina Faso.

Dans une déclaration faite à la télévision nationale du Burkina Faso, des militaires en uniforme ont confirmé lundi soir avoir démis de ses fonctions le président Roch Marc Christian Kaboré, consacrant de facto un coup d’État. La déclaration annonce également la suspension de la Constitution, la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale et la fermeture des frontières.

le guide de l'investigateur
le guide de l'investigateur

Les militaires disent avoir arrêté le président Roch Marc Christian Kaboré alors que ses partisans affirment qu’il a été exfiltré. Si pour le moment, son sort reste inconnu, une série de faits liés à ce coup d’Etat suscite moult interrogations.

Procès de l’assassinat de Sankara

En effet, ce lundi 24 janvier 2022 devrait débuter les plaidoiries de l’audience du procès Thomas Sankara et douze de ses compagnons. Et dans ce procès, le général Diendéré, ex-bras droit de Blaise Compaoré doit répondre des faits d‘« attentat, assassinat et recel de cadavre ».

Le général Gilbert Diendéré, l’un des principaux accusés avec Blaise Compaoré dans le procès de l’assassinat de Thomas Sankara, avait plaidé non coupable. Mais le général qui est déjà en détention et qui purge une peine de 20 ans de prison pour une tentative de coup d’État en 2015, n’a toujours pas dit son dernier mot.

Un des hommes les plus puissants du Burkina Faso

Considéré comme l’un des hommes les plus puissants du Burkina Faso, Gilbert Diendéré était le Chef d’Etat Major particulier de l’ex-Président, Blaise Compaoré, avant de perdre son poste à la suite de la chute de son mentor en septembre 2014. Mais déjà en 2015, Gilbert Diendéré tente un premier coup d’État. À trois semaines de la présidentielle, Gilbert Diendéré avait pris la tête des putschistes qui ont renversé les autorités de transition du Burkina Faso. La majorité des leaders politiques du pays et la communauté internationale avaient fermement condamné ces événements. Il sera condamné en 2019, sous le régime de Roch Marc Christian Kaboré, également ancien baron du régime Compaoré, à 20 ans de prison. Est-ce une trahison politique ?

Egalement mis en examen pour « attentat, assassinat et recel de cadavre » dans le dossier de l’assassinat du capitaine Thomas Sankara, Gilbert Diendéré était incarcéré à la maison d’arrêt des armées à Ouagadougou. Une maison d’arrêt située dans l’enceinte du camp Sangoulé Lamizana, d’où serait partie la mutinerie qui a renversé, 24 janvier 2022, le président Roch Marc Christian Kaboré. Concours de circonstances, ce lundi 24 janvier 2022 correspond également à la date de la reprise de l’audience du procès Thomas Sankara. Un procès qui risque de faire condamner, une fois de plus, l’ex-bras droit de Blaise Compaoré.

Un retour de Blaise Compaoré au Burkina Faso ?

Depuis plusieurs mois, beaucoup d’indices indiquent que le Général Gilbert Diendéré penserait certainement tenir sa revanche. Tous les signaux indiquaient que l’ex chef d’état-major particulier de l’ex-président Blaise Compaoré n’allait pas se laisser faire et mourir en prison. Si pour le moment, la position du désormais ex-président Roch Marc Christian Kaboré a été gardée « top secret », celle du Général Gilbert Diendéré l’est aussi. Plusieurs sources annoncent que Gilbert Diendéré aurait déjà été libéré par les mutins.

Général Gilbert Diendéré, qualifié d’homme calme, timide et un fin stratège, a-t-il été un acteur dans l’ombre de ce coup d’Etat ? Est-ce les signes annonciateurs du retour de l’ex-Président Blaise Compaoré au Burkina Faso ? Tout porte à croire que Gilbert Diendéré vient de venger son mentor, l’ex-président burkinabè Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire depuis la chute de son régime en octobre 2014, et qui a obtenu la nationalité ivoirienne.

spot_img

A voir aussi

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

P