AccueilA la UneNuit de Noces : 05 conseils d’une experte pour mieux la pimenter

Nuit de Noces : 05 conseils d’une experte pour mieux la pimenter

Les préparatifs de mariage ne s’arrêtent pas à la première danse ! N’oubliez pas d’être prévoyants jusqu’au bout et de planifier quelques détails qui feront de votre nuit de noces un moment tout aussi exceptionnel que celui de votre cérémonie. Allons donc à la découverte de quelques conseils qui vous aideront à mieux pimenter votre nuit de noces.

Attendue, rêvée, fantasmée, la nuit de noces est pour certaines personnes comme un mythe sur lequel différentes questions sont posées. Pourtant, la plupart y vont à l’aveuglette, la boule au ventre, pour vivre cette incroyable expérience. Pour d’aucuns, la nuit de noces reste l’un de leurs plus beaux souvenirs, d’autres la vivent comme un vrai cauchemar. Si les raisons d’une nuit de noce ratée sont multiples, il est certain qu’une bonne préparation peut éviter les mauvaises situations, voire même aider à ce que cette nuit soit un véritable moment d’échange, d’amour et de passion. C’est pourquoi nous vous proposons ici des astuces pour mieux la pimenter.

Evitez de vous mettre sous la pression

De la pression, il y en a déjà eu tout au long de l’organisation de votre mariage. Choisir les bonnes fleurs, le meilleur traiteur, ne pas placer cousin Machin à côté de la tante Bidule … Bref, s’il y a bien un lieu où l’on doit se laisser aller, c’est bien la chambre à coucher. « Il ne faut pas être dans une finalité, la question n’est pas dans la performance mais dans la sensualité », assure Mireille Dubois-Chevalier.

Planifiez vos ébats

Vous avez déjà mis au point tout un mariage, pourquoi ne pas prévoir cette nuit si spéciale. Ne faites pas les gros yeux, nous ne vous conseillons pas d’établir une liste des positions et le timing qui va avec. « Trouver ensemble la chambre d’hôtel, la tenue de Madame peut se révéler extrêmement bénéfique voire excitant. » Pour ceux qui auraient peur de manquer de spontanéité, la sexologue l’assure : « Personne ne peut prévoir ce qui va se passer ».  Alors guêpière, porte-jarretelles, huile massante ou petit scénario, laissez aller votre imagination.

Prenez votre temps

« Le temps est votre allié », rappelle Mireille Dubois-Chevalier. Pour que le temps se suspende pendant cet acte d’amour, la sexologue préconise, pourquoi pas, la pratique du tantrisme. Cette pratique originaire d’Inde prône les relations sexuelles lentes et sans orgasme. Le principe est donc, le soir de votre nuit de noces, de profiter du corps de l’autre et de retarder le moment de la jouissance au maximum. Mireille Dubois-Chevalier conseille elle d’attendre l’aube, symbole d’un renouveau charnel.

Séparez-vous Pour mieux vous retrouver

Evidemment, nous ne vous conseillons pas de planter Jules le jour J devant l’autel mais de vous séparer quelques jours avant le mariage, pour mieux se retrouver. « Certains de mes patients font délibérément le choix de prendre huit jours chacun de leur côté », explique la praticienne. Imaginez votre Jules, huit jours d’abstinence au compteur … Votre absence et la sienne rendront vos galipettes encore plus phénoménales.

Redécouvrez-vous

Avec votre moitié, vous vous connaissez par cœur. Vous finissez les phrases de l’autre (une pratique très agaçante pour vos amis célibataires), il connait vos goûts, vous les siens, bref, si vous passiez sur le plateau des « Amours » sur France 2, vous remporteriez un maximum de cœurs. Seulement voilà, pour que votre nuit de noces ne ressemble pas aux milliers que vous avez déjà connus ensemble, vous devez agir comme si c’était votre première fois. « Le mariage est un acte hautement symbolique, on décide de se lier aux yeux du monde. Redécouvrez le corps de votre partenaire puisqu’il est désormais officiellement le vôtre. Explorez, caressez, sentez et vibrez à nouveau », conseille la sexologue.”

Bonus : N’abusez pas des bulles…

A moins que vous n’ayez envie d’avoir un teint blafard, le front qui brille et le vomi facile, retenez-vous. Une coupe de champagne au vin d’honneur, deux verres de vin pendant le repas, une dernière coupette pour trinquer et vous devriez être au top (de vos performances).

A voir aussi

Laisser un commentaire

A Lire Aussi

P