L’Europe pleure le décès de Denys Monastyrsky, ministre de l’intérieur ukrainien

News - InfosDiplomatieL'Europe pleure le décès de Denys Monastyrsky, ministre de l'intérieur ukrainien

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky et le Premier ministre Denys Chmygal ainsi que l’Union Européenne ont déploré ce mercredi, la mort tragique du ministre ukrainien de l’Intérieur Denys Monastyrsky.

L’hélicoptère qui transportait le ministre ukrainien de l’Intérieur, Denys Monastyrsky, et qui s’est écrasé près de Kiev, faisant au moins 18 morts, se rendait sur le front, indique la présidence ukrainienne. « Le but de ce vol (était d’aller) vers l’un des points chauds de notre pays où se déroulent les combats. Le ministre de l’Intérieur s’y rendait », a déclaré Kyrylo Timochenko, le chef-adjoint du cabinet de la présidence, à la télévision ukrainienne.

Une « terrible tragédie » et « une grande perte »

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déploré une « terrible tragédie » et exprimé une « douleur indicible » à la suite d’un crash d’un hélicoptère sur une école près de Kiev qui a fait 18 morts dont des enfants et son ministre de l’Intérieur. « Aujourd’hui, une terrible tragédie s’est produite à Brovary », grande ville qui touche la banlieue est de Kiev, écrit-il sur Telegram. « La douleur est indicible. L’hélicoptère est tombé sur l’enceinte d’une école maternelle », a-t-il ajouté.

La mort du ministre de l’Intérieur, Denys Monastyrsky, dans le crash de l’hélicoptère qui le transportait sur le front, est « une grande perte », a déploré le Premier ministre ukrainien Denys Chmygal. « Tragédie à Brovary. (…) Une grande perte pour le gouvernement et tout l’Etat » ukrainien, a-t-il indiqué sur Telegram, appelant à la « création immédiate d’un groupe spécial pour une enquête détaillée sur les circonstances du drame ».

« Un grand ami de l’UE »

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a déploré mercredi le décès dans un accident d’hélicoptère du ministre de l’Intérieur ukrainien, « un grand ami de l’UE », et a exprimé ses « plus sincères condoléances » au peuple ukrainien.

Le ministre Denys Monastyrsky, 42 ans, fait partie des 18 personnes, dont trois enfants, tuées dans le crash d’un hélicoptère mercredi matin près d’une école dans la région de Kiev, une nouvelle tragédie en Ukraine quelques jours après une frappe russe meurtrière à Dnipro. « Nous nous associons à la douleur de l’Ukraine », a écrit sur Twitter Charles Michel, qui représente les 27 pays membres de l’UE.

Le président Français Emmanuel Macron, a aussi exprimé toute sa tristesse, suite au décès du ministre de l’intérieur de l’Ukraine. « Attristé par la mort tragique du ministre de l’intérieur ukrainien Denys Monastyrsky. Pensées pour toutes les victimes de ce terrible événement survenu à proximité d’une école maternelle, pour les enfants et les familles. La France présente ses condoléances à ses amis ukrainiens« , a tweeté le président Macron.

Laisser un commentaire

P