Bamako espère coopérer avec Moscou dans le domaine de la construction d’infrastructures

AfriqueAfrique – DiplomatieBamako espère coopérer avec Moscou dans le domaine de la construction d'infrastructures

Bamako espère coopérer avec Moscou dans le domaine de la construction d’infrastructures et impliquer les entreprises russes dans la construction du chemin de fer. C’est ce qu’a déclaré vendredi le ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop lors d’un point de presse à la suite des négociations avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

« La visite d’aujourd’hui se déroule dans une situation politique spéciale, mais nous pourrons travailler conjointement dans le domaine des infrastructures. Et nous pourrons nous adresser aux entreprises russes pour construire un chemin de fer vers le Mali », a-t-il indiqué.

M. Diop a déclaré avoir discuté avec son homologue russe de la fourniture de carburant et de produits essentiels. « Le point suivant [des négociations d’aujourd’hui] est la coopération dans le domaine de l’agriculture. M. Lavrov a fait part de ses préoccupations concernant la sécurité alimentaire dans le monde. Notre pays est très préoccupé par le commerce des engrais. Nous aimerions que toutes les restrictions soient levées et que les pays puissent toujours recevoir des livraisons.

Le ministre malien a également souligné que Bamako, dans la situation en Ukraine, s’opposait à ce que la solution du conflit dépende de la levée ou du maintien des sanctions. « Nous ne pensons pas que cela conduise à une solution », a-t-il conclu.

Des résultats réels de la coopération militaire avec la Russie

Bamako voit des résultats réels du partenariat avec la Russie en matière militaro-technique et s’attend à le renforcer. C’est ce qu’a déclaré vendredi le ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop lors d’une conférence de presse suite aux pourparlers avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

Selon le diplomate malien, Bamako et Moscou doivent renforcer leur coopération bilatérale en matière de sécurité. La Russie coopère actuellement avec le Mali, et les autorités constatent des résultats réels, a-t-il poursuivi. La Russie répond pleinement à toutes nos demandes d’armes et d’équipements, a ajouté le ministre malien.

Abdoulaye Diop a également remercié la partie russe pour le soutien permanent au Mali au sein des organisations internationales, dont l’ONU.

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P