Attentat à la bombe dans une église en RDC: la France réagit

News - InfosDiplomatieAttentat à la bombe dans une église en RDC: la France réagit

La diplomatie française a condamné ce lundi, l’attentat à la bombe contre une église de Kasindi, dans le Nord-Kivu, en République Démocratique du Congo (RDC).

« La France condamne avec la plus grande fermeté l’attentat à la bombe perpétré hier dans une église de Kasindi, dans le Nord-Kivu », indique le communiqué de diplomatie française. « Cet attentat, revendiqué par Daech et attribué à son groupe affilié des forces alliées démocratiques (Allied democratic forces – ADF), a causé la mort d’au moins dix personnes et fait de nombreux blessés« , ajoute le document.

« Nous restons mobilisés, en appui des autorités congolaises et des autres pays de la région, pour lutter contre la menace terroriste, notamment le groupe ADF, affilié à Daech », a conclu le communiqué.

14 morts et 63 blessés

Au moins 14 personnes sont mortes et 63 autres ont été blessées dimanche, dans un attentat à la bombe contre une église protestante, survenu dans l’Est de la RDC. L’organisation terroriste Daech a revendiqué l’attentat. Dans sa déclaration, l’Etat Islamique a menacé de mener de nouvelles attaques meurtrières.

Un acte « lâche et méprisable »

L’église protestante congolaise a dénoncé un acte « lâche et méprisable » alors que le Président Félix Tshisekedi se disant « Très attristé par ce crime odieux » a rassuré que les coupables « seront poursuivis, arrêtés, jugés et sévèrement punis ».

Voir aussi la sélection de la rédaction

Laisser un commentaire

En ce moment:

Dans le flux de l'actualité

P