La première télé béninoise 100% Web

Ghana : les togolais arrêtés samedi pour manifestation non autorisée, libérés sous caution

Des manifestants togolais arrêtés samedi  au Ghana pour avoir effectué une marche de soutien à l’opposition togolaise, qui n’aurait pas été autorisée, ont été libéré mercredi après avoir versé une caution. Ces personnes qui sont tous de nationalité togolaise sont  poursuivies   pour conduite offensante, défaut de notification à la police et entente en vue de commettre un crime.

10.000GH cedis, un équivalent de 1.289.000.Francs Cfa,  c’est le montant de la caution versé par chacune de ces personnes à la justice pour recouvrir une liberté conditionnelle en attendant la reprise du dossier au niveau du tribunal en charge, le 13 novembre prochain. Au nombre de 26, ils sont tous togolais et ont plaidé non coupable aux accusations portées à leur encontre.

Leur arrestation a eu lieu samedi dans un parc de la commune de Nima kawukudi où ils manifestaient en soutien à l’opposition mais sans avoir reçu une autorisation préalable des autorités du pays.

La libération de ces togolais par le Ghana fait suite à la discrète rencontre entre les président togolais Faure Gnassingbé et ghanéen Nana Akufo-Addo mardi.

1 commentaire
  1. Azanhouan dit

    Sans autorisation non et non ils doivent respecter les lois du pays hôte

Vous êtes sur la version ARCHIVE DE BENIN WEB TV. Les commentaires sont fermés sur cette version.