Burkina Faso : le convoi d’Emmanuel Macron pris pour cible dans un jet de caillasses

« Le convoi de la délégation qui accompagne Emmanuel Macron au Burkina vient d’être attaqué ». C’est en substance l’information donné sur Twitter par le journaliste français Hugo Clément sur l’incident qui s’est produit ce mardi matin lors du déplacement du Président français à l’Université de Ouaga où il devrait prononcer son grand discours sur l’Afrique. Selon des témoins rapportés par le journaliste français, le convoi présidentiel est attaqué par des centaines d’assaillants avec des caillasses.

Mais dans un communiqué, le porte-parole du palais de l’Elysée, Bruno Roger-Petit, dément une « attaque massive » mais annonce que la voiture caillassée n’était pas celle du Président Macron. Selon la presse locale burkinabè, cet incident s’est soldé par la destruction du parebrise d’un bus de la délégation présidentielle. Pour le député du Rhône Bruno Bonnell, membre de la délégation française cité par BFMTV, l’incident est sans gravité.

Rappelons que hier lundi 27 novembre 2017, quelques heures avant l’arrivée du Président français Emmanuel Macron au Burkina Faso, une grenade a été lancée en direction d’un véhicule transportant des militaires français à Ouagadougou, blessant trois civils. Des informations rapportées par la Radio France internationale, l’engin a été lancé par deux individus cagoulés qui circulaient sur une motocyclette.

Vous êtes sur la version ARCHIVE DE BENIN WEB TV. Les commentaires sont fermés sur cette version.